ToutMa ToutMa n°57 - Décembre 2019 / Janvier 2020 - Page 14

talents PORTRAITS TEXTES _Alexandra APIKIAN & Léa PIRAS Marie ROBERT philosophe solaire À tous ceux qui pensent que la philosophie n’est pas sexy, Marie Robert répond avec son intelligence, sa grâce, sa douce spontanéité et surtout son sourire solaire. Marie est philosophe, prof de philo et de français, auteure de deux livres publiés chez Flammarion (Kant tu ne sais plus quoi faire, il reste la philo et Descartes pour les jours de doute) dans lesquels elle démocratise la philo et ses grands concepts en les appliquant aux situations du quotidien. Des milliers de lecteurs la suivent sur son compte Instagram où elle développe tous les matins une pensée, analyse une émotion, avec sa sensibilité, sa finesse et ses mots toujours très justes. Traduite dans 15 pays, c’est à New York qu’elle vient de faire une conférence-dédicace pour la sortie de When You Kant Figure It Out… Ask a Philosopher, poursuivant cette « aventure de dingue ». Et c’est à Marseille que nous la retrouverons les 7 et 8 décembre, au parc Chanot, pour le Festival du livre. Marseille, qui est désormais sa deuxième ville, est celle qu’elle a choisie pour fon- der il y a deux ans une nouvelle école Montessori avec son compagnon, Alexandre d’Esclaibes : « Je voulais construire dans un endroit habité par la force de vie… C’est exactement ce que j’ai trouvé à Marseille. Une fréquence émotionnelle à nulle autre pareille. Marseille c’est pour moi un bloc de soleil, une bille de paradoxes et de contra- dictions où tout devient possible. » Et comme la vie est faite de rencontres et d’aven- tures toujours lumineuses, Marie et Alexandre ont aussi ouvert à Marseille un garage solidaire, le Garage Tozzi, sur le cours Lieutaud, un lieu qui porte le nom des grands- parents de Marie et où l’on répare non seulement les voitures mais sûrement aussi un peu les âmes. Celle de Marie est en tout cas un précieux joyau, que nous sommes fiers de voir briller de par chez nous. AA @philosophyissexy Aurore MICHEL-GRÉGOIRE A princesse précoce de la pop culture utodidacte, la piquante Aurore se sert de sa créativité débordante pour revisiter avec gaieté la culture graphique populaire. Ges- tionnaire immobilier de profession, elle décide un jour d’écouter ses désirs enfouis et de laisser parler son pinceau. Résultat, elle pastiche aujourd’hui à la fois Vermeer, Fragonard… et les cartoons de la Hanna Barbera. On adore ce grand écart audacieux ! Et on n’est pas les seuls… Séduit par son talent artistique et ses peintures décalées et colorées, le Nhow (hôtel 4 étoiles qui surplombe la corniche Ken- nedy) l’a invitée à exposer ses créations sur ses murs. Eh oui, ces ta- bleaux figuratifs très « pop art » et surprenants que vous admirez dans le « tunnel bar » en allant au restaurant, c’est elle ! Très vite repérée, Aurore fait désormais partie de l’important réseau Carré d’artistes, un fabuleux tremplin. Les New-Yorkais ont ainsi déjà pu découvrir ses œuvres colorées aux formes géométriques franches dans la galerie de l’enseigne située sur Bleecker Street. Et maintenant, c’est au tour des Parisiens de Saint-Germain-des-Prés de se faire une idée de ce talent précoce… Aurore Michel-Grégoire serait-elle déjà une artiste Décembre 2019 / Janvier 2020 _TM n°57 internationale ? Des projets plein la tête, elle fonce à vive allure dans le tourbillon de la vie… Actuellement exposée dans la jolie boutique de mobilier et de décoration contemporains A et T Déco (7 rue Haxo, Mar- seille 1 er ), elle rêve de la Principauté et de Milan… Plus rien ne l’arrête ! LP Réalisation d’œuvres originales et personnalisées possible sur demande. Jusqu’à début janvier, exposition temporaire au NHOW, 200 corniche Président John Fitzgerald Kennedy, Marseille 7 e www.auroremichelgregoire.com_ @auroremg 12 Retrouvez tous nos reportages sur www.toutma.fr