ToutMa ToutMa n°56 - Automne 2019 - Page 12

business PORTRAITS TEXTES _Emmanuelle VIGNE Gaëlle Deshoulières DParfums, l’empire D sens « C’est toujours une histoire de rencontres », s’exalte malicieusement Gaëlle Deshoulières, une femme directe, volubile, curieuse, passionnée par sa vocation et les projets qu’elle s’invente et met en œuvre. Des rencontres, riches ou malheureuses, elle s’en est nourrie tout au long de sa carrière, qui pourtant semblait toute tracée. « près un master en marketing à Paris, j’ai intégré naturellement la société familiale Philippe Deshoulières. Représentante de la septième génération de porcelainiers, j’ai créé, pendant treize ans et deux fois par an, des collections d’arts de la table pour les marchés français et internationaux. » Cependant en 2007 elle entreprend et crée Parfums de table, un nouveau concept de parfums associés à la gastronomie. Elle réalise ainsi des condiments « parfumés ». Cette expérience lui fait rencontrer les nez de la parfumerie. Puis Gaëlle change de vie pour s’installer à Aix-en-Provence, elle qui s’est toujours sentie méditerranéenne dans l’âme. Son destin la renvoie très rapidement vers les fragrances lorsqu’elle rencontre, par l’intermédiaire d’une amie, un parfumeur de Grasse à qui elle propose de créer des parfums sur-mesure pour des lieux d’exception. « Mes dif- férentes expériences professionnelles m’ont permis de côtoyer des lieux atypiques, des hôtels à forte identité, des personnes exigeantes, car l’univers du luxe demande de l’écoute et la signature olfactive doit répondre à ces attentes », explique-t-elle. Depuis deux ans, Gaëlle crée et diffuse donc ces signatures olfactives haut de gamme qu’elle décline, selon les besoins de ses clients, sur des objets parfumés : bougies, papeterie, céramiques, diffu- seurs à froid… Elle s’est entourée de maîtres parfumeurs et de maîtres ciriers établis à Grasse, ainsi que d’un nez corse, pour satisfaire aux « demandes spécifiques sur l’île de Beauté ». Elle crée notamment pour l’hôtel Le Pigonnet et Les Augustins, à Aix, pour Le Maquis, en Corse, mais aussi pour des marques comme Clarks, à Paris, comme le Trafalbar, à Nice, le centre sportif Z5 de Zinédine Zidane ou encore le château de Fons- colombe. « Chaque signature olfactive est unique car elle doit créer dès les premiers instants une émotion et sublimer l’identité du lieu. L’identité olfactive doit avant tout raconter une histoire, ce qui en fait un formidable outil de communication », conclut Gaëlle. _www.dconsulting-solutions.com/dparfums A Alexandre Hubner champion de l’immobilier R écemment nommé au poste de président du groupe immobilier Art Promotion, Alexandre Hubner ouvre une nouvelle ère, vingt-cinq ans après la création de la société par son père, Gérard Hubner, en 1992. Dès 2003, il avait déjà rejoint le groupe et occupé différents postes, fort d’un parcours académique solide : maîtrise en sciences économiques et diplôme en gestion, management et marketing obtenu à l’IAE. Mais ce passionné de sport s’est ensuite tourné vers les terrains de jeu, devenant même entraîneur adjoint en équipe nationale de volley-ball, avant de rejoindre finalement Art Promotion, qu’il considère « comme un membre de (sa) famille », lui qui a vu son père le créer. P romoteur immobilier de référence implanté en Provence, en Côte d’Azur et en Occitanie-Méditerranée, le groupe privé, labellisé NF Habitat, développe des projets de logements collectifs, intermédiaires et indivi- duels et compte plus de 4 500 logements à son actif, totalisant 7 000 m 2 de locaux d’activités. Prendre la direc- tion du groupe s’avère donc un challenge important pour l’année de ses quarante ans, mais l’homme d’affaires aguerri qu’est Alexandre l’aborde avec sérénité. Son ton est calme, posé et réfléchi lorsqu’il parle de son par- cours riche en expériences, mais aussi de ses rencontres, de sa famille et, lorsqu’il évoque la passation, Alexandre exprime avec fierté son envie de « poursuivre l’histoire familiale et de l’adapter à la conjoncture, de développer des produits complémentaires et des services nouveaux, de digitaliser les process internes et externes permet- tant de s’adapter à l’évolution du marché et aux attentes des clients ». S L’immobilier _www.artpromotion.fr La gestion d’image et la représentation de personnalités, conseils et stratégies _iconeagence.com Automne 2019 _TM n°56 on appétence pour les métiers de la communication et du marketing l’a incité à créer, dès 2009, l’agence Icône pour, au départ « capitaliser sur l’image de marque de la société et la faire rayonner différemment ». Le sport est revenu à lui à ce moment-là, avec le club du PAUC Handball qui cherchait des partenaires et voulait modifier sa communication. Puis le Pays d’Aix Venelles Volley Ball, dont il a intégré le conseil d’administration en février dernier, a aussi fait appel à lui. L’agence Icône s’est donc ouverte au sport ainsi qu’au secteur artis- tique, avec dans son portefeuille des noms de prestige comme Luka Karabatic, Léa François, Théo Bus- sière et Myriam Kloster, dont il partage la vie et la passion du sport. « Aujourd’hui, l’ouverture du groupe, c’est de réussir à créer des activités connexes avec Art Promotion, créer des passerelles avec Icône et inverse- ment », conclut cet infatigable touche-à-tout. 10 Retrouvez tous nos reportages sur www.toutma.fr