The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Printemps 2017 - Page 55

La dure réalité Nous voyons la même histoire se reproduire à de multiples reprises au sein de l'en- treprise : le personnel et le processus ralentissant l'adoption du cloud. Une partie du problème réside dans le fait que nous, les responsables technologiques du cloud, souscrivons généralement à une solution purement technologique. Nous accordons une grande confi ance à la puissance de nos conceptions. Qui ose remettre en ques- tion les avantages incontestables des infrastructures cloud à la demande et pilotées par API ? Malheureusement, nous connaissons tous trop bien les nombreuses victimes enterrées dans le cimetière du projet « Vous concevez quelque chose et les clients viendront ». Alors, pourquoi la plupart des programmes d'adoption du cloud n'ar- rivent pas à tenir leur promesse d'agilité et de rapidité ? Nous constatons que la majorité des initiatives cloud n'investissent pas suffi samment de ressources pour surmonter l'obstacle le plus fréquent : La réaction naturelle des gens de résister et même de faire obstacle aux changements technologiques et de processus. Pourquoi les gens résistent-ils au cloud|? Le fait est que le cloud est une technologie transformatrice. Il menace le statu quo des rôles et responsabilités traditionnels du responsable technologique dans les grandes entreprises. Le cloud force les entreprises à adopter de nouveaux paradig- mes dans la façon dont elles consomment et fournissent leur infrastructure. Le cloud les oblig R : :&&W"VRFWFRWfVRvRBvfg&W2FR6W'f6W26RVWW"6RBvFFW"FRWfVW&6W77W2WBFRWfVW26 :FV6W0VW2vg&7G'V7GW&RvW7BW2V7Fb6VRWBV&&:RFRvW7FFW2 :&F2WBFW26W'f6W2vg&7G'V7GW&R :|:&RGR6VBW7BV&&:RFP66WFv6VRWBFRvW7FGRL:fVVVBVRFFfR6VBWW&RG&GVBVFWBWfVV6V&RFRFV6vW2 6<:VVBW2G&fWW'2FfVB2|:VW"FRWfVWWF2WB7\:&"FPWfVW26 :FV6W2"WVRW2|:WW'2,:6VRR|:&VBW2W26ЦfwW&F2L:&VW2FR&RfWRWBFR&WFWW"2FfVB&VG&R :|:&W W26VG2&l:2f'GVV2WB :L:fVW"WW'2&6FV7GW&W2,:6VR6W2f&RFP6FRR6VBL:6RFVFRW"6W'F2,;FW2WBVvVFRFVFRW BvWG&W2W266FWW'2FR,:6VRWBFR67VW"w&FRVG&W&6RWRЧfVB2vGFVG&R :ƖVFW"WW"g&7G'V7GW&RRVBwV'FƖ'&R6W'f6Rख2vƖVFVBW2WW"L:&V"R&2FRF6WG2FR6W'f6RWBBwVR&FЦ6R6VG&Ɨ<:RvWFF6F :Ɩ֖R:6W76L:Bv&v6W"FRwVW0,:V2fV2W2|:WW'277L:RWBW26Vg2FR&WBF2R6VBFWFPL:&6RFR&f6VVBWWB6R,:GV&R :V6R6Ɩ2FR&WFR :vVBwVRv6VRखG&GV7FRL:RFRW&f&6W2FRvW7FGP6vVVB&v6FVVRFFfRBvFFGR6VBW7BVRFfl:&VFRFRFWBWG&R&WBFRvW7FGR6vVVB&v6FVRfFW22W2f26&2VR,:62ЧF6RR6VBW7BFVFVRW,:F6V6W2FW2vV2V2v6VB :FWBw&@&WBFRG&6f&FFRvVG&W&6RFR6RfBW2Wf2W2FW&W"fW'0W2:W2WF2VR6WW֗2 :G&RF76FF2W2FW2FRvW7FGR6vVVB&v6FVWBFR,:|:W&RFW2&6W77W2fwW&RW7G&RVRG&GV7F :6RRvVR6V:VB *6W&&RFRW&f"Ц6RFRvW7FGR6vVVB&v6FV +$DT2#rDRDU"S0