The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Printemps 2018 - Page 9

Virgin Money désigne l’enseigne de services financiers exploitée par trois déten- teurs de licence indépendants situés au Royaume-Uni, en Australie et en Afrique du Sud. Virgin Money UK propose des produits d’épargne, prêts hypothécaires, cartes de crédit, comptes courants, échanges de devises, investissements et prestations de retraite et de prévoyance à plus 3  millions de clients au Royaume-Uni. Le secteur bancaire britannique appartient historiquement à la vieille école, car- actérisée par une évolution lente, des pratiques commerciales rigides et une con- currence stable. L'arrivée de Virgin Money sur le marché marque une volonté claire de remettre en cause ce système. Dans son discours, Virgin évoque son intention de transformer le secteur bancaire de la même manière que les entreprises de plate- formes technologiques comme eBay, Facebook ou Spotify ont fait évoluer le leur. La nouvelle entité commerciale connue sous le nom de VMDB (Virgin Money Digital Bank) entend miser sur l’analyse approfondie des données en temps réel pour créer un service centré sur le client et activé par le numérique. Ce service vise à « réin- venter les bases du secteur bancaire » au travers de nouvelles prestations ciblées à la demande reposant sur les connaissances approfondies en temps réel dérivées des données de ses clients. L’offre comprend des comptes universels, des fonds monétaires et une assistance numérique. Le déploiement prévu d’ici 2019 porte sur l’inscription de 200 000 clients au cours de la première année pour franchir le cap du million en 2024. Démonstration concrète de la capacité du cloud Pour créer VMDB, Virgin Money a dû prouver que le cloud était capable de gérer les énormes volumes de données nécessaires à la prestation de ses services. La banque a donc engagé Cloud Technology Partners (CTP) pour étudier la question, créer les preuves de concept d’une plateforme analytique et de Big Data et établir un projet en partenariat afin d’élaborer les plateformes de cloud et de données. La question était de savoir si le cloud permettrait de gérer toutes les demandes, et la banque saurait s’adapter à temps à un nouvel environnement cloud pour réaliser son objectif de déploiement agressif. VMDB a fait confiance à CTP pour toute une série d’engagements visant à répondre à ces interrogations, en commençant par la mise en place d’un cloud minimum via- ble, ou MVC. PRINTEMPS 2018 | THE DOPPLER | 7