The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Printemps 2018 - Page 89

Mesure du succès n° 3 : la transparence des dépenses Les leaders du cloud doivent amener de la transparence dans le processus de gestion et le passage en revue du budget informatique. Pour la plupart des organisations, le coût des technologies de l’information est réparti entre des unités d’affaires et des propriétaires d’applica- tions. Cette démarche, qui consiste à « étaler le beurre sur la tartine », remet en question la valeur de l’équipe responsable au premier chef et est une source de cacophonie au sein de tout le groupe informatique de l’entreprise. Le pivotement vers le cloud permet de mettre en place une transparence à l’échelle des coûts réels. Si cela est fait correctement, le modèle de refacturation selon l’utilisation place le focus sur le consommateur et non sur le fournisseur. Une fois la procédure établie, le débat sur les résultats par rapport à l’investissement peut avoir lieu en tenant compte des données représentatives de l’utilisation réelle par le groupe. L’optique de répartition se trouve alors remise à sa place sur la valeur commer- ciale restituée. Mesurez l’argent. Une organisation bien gérée sait qu’elle doit investir dans l’avenir pour soutenir la concur- rence  ;  toutefois, le montant de ces investissements reste une inconnue. Si l’organisation dispose d’une bonne transparence sur ses investissements informa- tiques, les décideurs peuvent orienter l’activité avec un degré de confiance élevé. Il suffit de coupler les dépenses précises en technologies de l’information avec une inno- vation rapide (les diffusions de code) pour obtenir une base solide de réussite. Vous voilà prêt pour aborder le dernier volet de votre succès : les personnes ! Indicateurs de perfor- mance clés concernant la transparence des dépenses • Pourcentage de génération de rapports : identifiez le pourcentage des unités d'ac- tivité capables de rendre compte de leurs investisse- ments technologiques, puis mandatez des rapports en continu • Optimisation AI/ML : effectuez un suivi des résul- tats de l’intelligence artifi- cielle et de l'apprentissage automatique pour déter- miner l'efficacité de l'unité d'activité par rapport aux dépenses L'exécution d'outils ML tiers par rapport aux journaux de dépenses per- mettent de visualiser les comportements à même de générer des opportunités d’économies considérables. • Comparaison avec le retour sur investissement prévu : ne perdez pas de vue le suivi des dépenses liées aux appli- cations appelées à migrer vers le cloud. Notre expéri- ence montre qu’une fois les portes du cloud ouvertes, beaucoup plus de gens que prévu se mettent à utiliser ces plateformes. Veillez à comparer les dépenses avec un ensemble contrôlé d’ap- plications, et non avec les dépenses totales associées au programme de cloud. PRINTEMPS 2018 | THE DOPPLER | 87