The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Printemps 2018 - Page 82

leure visibilité et de la transparence globale qu'ils possè- dent sur leurs programmes, les leaders sont mieux informés de ce qui se passe dans leur environnement. Leur réflexion est tout simplement plus détaillée, ce qui les rend plus réalistes vis-à-vis de l’étendue des risques auxquels leur entreprise est exposée. C’est peut-être la raison pour laquelle ils se montrent si aptes à atténuer rapidement les risques, en reconnaissant la nécessité de contenir rapidement les menaces et de les combattre avant qu'elles n'aient le temps de commettre des dégâts. tats de cette étude pour leur profit personnel, et non comme un moyen de déterminer si elles font partie du camp des retardataires ou des leaders. À cet égard, voici nos recommandations sur la manière d’élaborer un pro- gramme cloud mieux défini et davantage porteur d'impact : Conclusion La désignation d’un « ambassadeur du cloud » joue un rôle prépondérant dans la responsabilisation au sein de l’organisation. Cette personne ne doit pas simplement faire office de figure de proue ; elle doit aussi posséder une connaissance intime des technologies en présence et de l’activité dans son ensemble. 1 Les secrets des leaders du cloud : L'hiver 2018 révèle que certaines organisations — en l'occurrence les leaders du cloud — obtiennent des résultats sensiblement meilleurs à partir de leurs déploiements virtualisés, essentielle- ment en raison d'un meilleur niveau de visibilité, d'effi- cacité et de contrôle. Ces pratiques se révèlent bénéfiques au centuple : les leaders du cloud constatent une plus forte répercussion sur leurs revenus, bénéfi- cient d’un avantage concurrentiel par rapport à leurs pairs et sont davantage capables d'atténuer les risques. Comme précisé en introduction, cette distinction entre les leaders et les retardataires vise à extrapoler les résul- tats à partir des données, et non à servir de système de classement. Notre étude, de même que les groupes de discussion, ne fait que réaffirmer la difficulté de cette entreprise. Même les leaders du cloud n'ont pas tout compris, et de nombreuses entreprises du monde entier sont en proie aux mêmes incertitudes. Il convient que les entreprises s'appuient sur les résul- 80 | THE DOPPLER | PRINTEMPS 2018 Désignez les responsabilités et autonomisez les propriétaires Parmi les groupes de discussion, presque tous les lead- ers se sont dotés soit d’une personne, soit d’une équipe chargée de définir et d’appliquer les règles de bonne pra- tique du cloud, en préconisant des optimisations contin- ues et en favorisant une croissance intelligente. 2 Évaluez et optimisez l'activité en permanence Quelles sont les performances du cloud ce mois-ci par rapport au mois précédent  ? Et par rapport à l'année précédente ? Qu’en est-il des indicateurs de perfor- mance clés, tels que les coûts, le niveau d’adoption ou la sécurité ? Les leaders du cloud définissent des indicateurs de mesure et suivent les progrès réalisés afin d'optimiser en