The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Printemps 2018 - Page 81

Avantage concurrentiel Comparés au niveau infé rieur, les leaders du cloud sont deux fois plus susceptibles de percevoir un avantage concurrentiel dans le cloud. Dans les groupes de discus- sion, il ressort clairement que les leaders du cloud travaillent dans des entreprises dont la direction met fortement l’accent sur les initiatives de cloud, y compris dans la fixation des objectifs de l'activité ou l'allocation des ressources correspondantes : « Le cloud est un objectif hyper-stratégique pour l’organisation. Cela veut tout dire. Nous sommes sur un marché concurrentiel (l'IoT). Il est donc très important de pouvoir réagir rapidement et de manière agile aux exigences, tout en effectuant des augmentations ou des diminutions d’échelle ». — Responsable des opérations IT du secteur technologique « Nous n’aurions pas d'activité si nous ne prévoyions pas de coûts pour cela. Cela a été un objectif opérationnel stratégique pendant ces deux dernières années ». — Gestionnaire de projets, infrastructures et opérations du secteur de la vente au détail « Beaucoup de nos succès proviennent du fait que nous nous orientons dans le sens de la technologie. Par le passé, nous rédigions nos réparations, et il y avait beaucoup d’ erreurs parce qu'on n'arrivait pas à les lire. Désormais, nous automatisons les réparations directement depuis la cour extérieure. Cela nous aide beaucoup à nous développer ». — Expert-comptable de la facturation dans le secteur du transport Atténuation des risques À de nombreuses reprises, les problèmes de sécurité ont été cités en tête de la liste des défis posés par la numérisation. Comme l'indique la section consacrée aux pra- tiques, les données de notre enquête ont montré que les leaders du cloud étaient mieux aptes que les autres à exercer le contrôle et la surveillance adéquats pour éviter le chaos et la dispersion. Un corollaire à cela semble être que ces leaders sont plus à même d’identifier et d’atténuer les risques, et qu'ils sont 3,7 fois plus suscep- tibles d’atténuer ces risques rapidement en l'espace de quelques jours, voire de quelques heures. 55 % des leaders du cloud estiment que leur marque est exposée au risque à la suite d'initiatives cloud qui ne respectent pas les règles de gouvernance organisationnelles. Étonnamment, l’étude fait également ressortir que les leaders du cloud sont légère- ment plus susceptibles de croire que leur marque est exposée au risque en raison du fait que des projets cloud n’adhéreraient pas aux politiques de gouvernance de l'organisation (intentionnel- lement ou par inadvertance). Une explication possible à cela est le fait qu’en raison de la meil- PRINTEMPS 2018 | THE DOPPLER | 79