The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Printemps 2017 - Page 46

Défendre la valeur de Kubernetes dans le cloud David Linthicum Si vous vous orientez vers Kubernetes, voici comment établir à la fois une étude tech- nologie et une étude de cas. Kubernetes a été rendu open source par Google en 2014. Ce moteur d'orchestration de conteneurs est basé sur la technologie Borg de Google qui existe depuis de nom- breuses années. En effet, Google exécute Kubernetes depuis plus de 10 ans, soit bien avant que les conteneurs ne deviennent un sujet d'actualité. Google optimisait ses propres services Web avec lui. Pour mettre les choses en perspective, Kubernetes était en fait en retard dans l'orchestration/la gestion des clusters de conteneurs. Comme vous vous en souvenez peut-être, Apache Mesos a fait sa première apparition sur le marché en 2009. Au début, il s'agissait d'une tech- nologie sans rôle de conteneur, jusqu'à ce que ceux qui avaient besoin de faire évoluer les conteneurs se déci- dent à associer les deux. Bien que Kubernetes ne soient plus en version bêta depuis peu, plus d'utilisateurs se vantent aujourd'hui de leurs compétences Kubernetes que pour Apache Mesos, Docker Swarm ou Cloud Foundry. Pour valider encore davantage le moteur d'orchestration des conteneurs, Microsoft a renforcé son investissement et son engage- ment auprès de Kubernetes début avril avec l'acquisition de Deis, une startup de services et de support de Kubernetes. L'engouement et la demande peuvent également être mesurés par les questions posées sur Stack Overfl ow qui mentionnent les différents gestionnaires de clusters de conteneurs. En effet, Kubernetes s'impose dans cette 44 | THE DOPPLER | PRINTEMPS 2017 catégorie, comme le montre le graphique d'Apprenda sur la Figure 1. La Figure 2 examine l'intérêt pour Kubernetes, par rap- port à Swarm, Cloud Foundry et Apache Mesos. Gardez à l'esprit que Cloud Foundry est plus qu'un simple pro- duit/une simple norme de gestionnaire de clusters. Déclarons donc cette technologie gagnante et exam- inons ce que nous devons faire pour qu'elle fonctionne dans nos entreprises. Principes de base Kubernetes se compose de plusieurs composants archi- tecturaux, notamment des pods, des labels, des con- trôleurs de réplication et des services. Ils effectuent les tâches suivantes : • Les pods sont des unités éphémères qui gèrent un ou plusieurs conteneurs étroitement liés. • Les contrôleurs de réplication créent de nouvelles « répliques » de pods à partir d'un modèle de pod pour s'assurer qu'un nombre confi gurable de pods sont en cours d'exécution. • Les services offrent un moyen peu coûteux d'acheminer les demandes vers un ensemble logique de back-ends de pods dans le cluster, en utilisant des sélecteurs pilotés par des labels. Donc, si vous souhaitez exécuter Kubernetes pour gérer les clusters de vos conteneurs, quelles seront les princi- pales décisions que vous devrez prendre ? Selon moi, ces questions sont les suivantes :