The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Printemps 2017 - Page 40

L'informatique sans serveur est-elle prête pour l'entreprise|? Chett Rubenstein et Ray Young L'adoption de l'informatique sans serveur gagne du terrain à mesure que de plus en plus d'entreprises prennent conscience de la valeur économique de cette technologie. L'informatique sans serveur, plus précisément dénommée FaaS (Functions as a Ser- vice), est un format très convaincant. Les développeurs n'ont plus besoin de se préoccuper des instances de calcul et peuvent rester concentrés sur la logique du code. La plupart des clients professionnels approchent la technologie timidement, comme c'est le cas pour les micro-services et les conteneurs. Chez CTP, on nous demande souvent s'il est possible d'aller au-delà d'une simple approche et d'appli- quer la technologie à une application « réelle ». On peut souligner que Microsoft a généralisé l'accès à Azure Functions en décem- bre 2016, et que Google Cloud Functions est passé d'une version alpha privée à une version bêta publique, comme annoncé lors de l'événement Google Cloud Next cette année. Cependant, AWS Lambda est accessible à tous depuis mai 2015, donc cet article pourrait être plus pertinent pour les utilisateurs d'AWS. Il est certain que dans le monde des startups, il existe des preuves évidentes de son utilisation. L'idée d'exécuter des solutions avec un budget dérisoire est attrayante pour les entreprises qui ne sont qu'au stade de la validation de leurs concepts, et le modèle sans serveur peut ne représenter qu'un cinquième du coût d'une architec- ture cloud plus traditionnelle. De plus, une rapidité accrue est un critère essentiel pour les startups et le modèle simplifi é sans serveur permet à l'équipe de dévelop- per des solutions en un temps record en évitant les frais inhérents à l'architecture et au codage de l'infrastructure. Cinq problèmes à prendre en compte Au niveau de l'entreprise, le modèle sans serveur commence tout juste à attirer l'at- tention. Voici quelques-unes des questions qui sont actuellement examinées dans le cadre du modèle informatique sans serveur. Il ne s'agit pas d'obstacles, mais plutôt de facteurs à considérer lorsque vous concevez des solutions sans serveur. 38 | THE DOPPLER | PRINTEMPS 2017