The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Printemps 2017 - Page 23

Cet article est le premier d'une série en plusieurs parties étudiant les considéra- tions stratégiques et les détails techniques d'importance auxquels les cadres ges- tionnaires et les dirigeants doivent prêter attention dans le cadre d'une stratégie de modernisation d'infrastructure d'analyse à l'échelle de l'entreprise. Nous parta- geons les observations et les informations que nous avons glanées en tant que partenaire de nombreux clients pour ces projets de modernisation. Cet article se concentre sur les grands entrepôts de données, et aborde leur état actuel dans l'entreprise, les obstacles à la modernisation, le cas de la modernisation et un ensemble de considérations stratégiques qui mettent en évidence toute approche de modernisation de l'entrepôt de données. La vieille pieuvre et ses tentacules Si nous étions amenés aujourd'hui à pénétrer dans une entreprise fi gurant dans le classement Fortune 500 afi n d'étudier l'infrastructure analytique qui soutient ses rapports fi nanciers, l'analyse par permutation d'axes OLAP pour la Business Intel- ligence, ainsi que les analyses et tableaux de bord avancés destinés aux dirigeants, nous ferions très probablement face à un vieil entrepôt de données poussif et encombrant au fonctionnement bruyant. L'entrepôt de données existant, semblable à une vieille pieuvre, étend ses tentacules dans les recoins les plus profonds de l'en- treprise, soit en absorbant des données sous diverses formes, soit en les restituant. La plupart des entreprises paient des millions de dollars en droits de licence annu- els et emploient des centaines de développeurs ETL, d'administrateurs de base de données et de rédacteurs de rapports pour prendre en charge, maintenir et modi- fi er tous les fl ux de données entrants et sortants, ainsi que les milliers de rapports statiques et dynamiques consommés par les équipes commerciales dans toute l'entreprise. Si nous nous entretenions avec les utilisateurs professionnels qui sont les bénéfi ci- aires supposés d'un investissement récurrent aussi important, ils établiraient très probablement une longue liste de problèmes liés à l'utilisabilité, aux performance et au délai de mise sur le marché, puisque les utilisateurs expriment ouvertement leur insatisfaction profonde par rapport à leur dépendance vis-à-vis du service informatique. Alors, pourquoi les entreprises conservent-elles cet entrepôt de données extrême- ment coûteux, poussif et à bout de souffl e qui a manifestement dépassé son objectif ? Obstacles à la modernisation Voici les trois facteurs les plus importants qui jouent un rôle prépondérant dans le maintien du statu quo de l'entrepôt de données. Absence d'événement déterminant Les expressions de mécontentement isolées se transforment rarement en une voix suffi samment puissante pour forcer l'entreprise à envisager de perturber un sys- tème hérité qui s'est mué en une pieuvre indisciplinée. De notre expérience, nous avons rarement vu un élan vers la modernisation de l'entrepôt de données qui ne PRINTEMPS 2017 | THE DOPPLER | 21