The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Printemps 2016 - Page 56

Aperçu de la plateforme PaaS 2016 Par Mike Kavis Solution maison En tant que partisan de longue date, j’ai attendu pendant des années que les plateformes PaaS prennent leur envol. Fin 2014, j’ai écrit un article sur le sujet, intitulé Top 8 Reasons Why Enterprises are Passing on PaaS (Huit bonnes rai- sons pour lesquelles les entreprises passent aux plateformes PaaS). Depuis, beaucoup de choses ont changé. afi n de résoudre un problème spécifi que, ou d’étudier un ensem- ble d’applications avant de les déployer à l’échelle de l’entreprise. D’ici un an ou deux, il y aura selon moi plus d’implémentations à grande échelle au sein des organi- sations. Mais pour l’instant, toutes ne sont pas prêtes à adopter les plateformes PaaS à l’échelle de l’en- treprise, du moins pas encore. Que s’est-il passé au cours des 18 derniers mois|? Les acteurs traditionnels du sec- teur des PaaS sont confrontés à deux développements. Tout d’abord, les fournisseurs de cloud public ont tous une bonne expéri- ence des plateformes PaaS. Google et Microsoft proposent des solu- tions PaaS effi caces qui s’intègrent à leurs solutions IaaS. AWS ne pro- pose pas de solution PaaS pack- agée, mais il offre un certain nom- bre de services PaaS de qualité parfaitement intégrés à ses ser- vices IaaS. AWS en outre des ser- Les PaaS du secteur, et plus partic- ulièrement Pivotal, ont enregistré une croissance exceptionnelle au cours de cette période. Toutefois, la plupart des implémentations de plateformes PaaS ont lieu dans un cadre restreint, au sein d’un groupe ou d’un département d’une grande entreprise, ceci pour des questions de maturité. La plupart des entre- prises font le choix judicieux d’in- vestir dans les plateformes PaaS 54 | THE DOPPLER | PRINTEMPS 2016 PaaS vices PaaS aux niveaux de l’Internet des objets, du Big Data, de l’appren- tissage automatique, des périphériques mobiles et de bien d’autres domaines encore. Ce que les acteurs du secteur des PaaS n’arrivent pas à admettre, c’est que les charges de travail ne conviennent pas toutes aux plate- formes PaaS. A vrai dire, nombre de charges de travail sont plus adaptées à l’infrastructure IaaS. L’intégration qu’offrent les trois principaux prestataires de cloud public entre leurs couches IaaS et PaaS réduit bien plus les complex- ités que si l’on utilisait la solution PaaS d’un acteur traditionnel et qu’on l’intégrait à la solution d’un prestataire d’infrastructure tiers. L’autre développement majeur con- siste en l’apparition des conteneurs en tant que service. Bon nombre d’entreprises se tournent vers les conteneurs pour créer leurs pro- pres plateformes PaaS et ainsi sat-