The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Printemps 2016 - Page 36

En 1930, un agriculteur nourrissait 10 personnes. Aujourd’hui, un agriculteur nourrit 155 personnes. En 2050, un agriculteur devra nourrir 250 personnes. Afi n de satisfaire cette demande colossale, Land O’ Lakes, un leader mondial dans l’ag- riculture de précision, utilise les technologies du cloud pour révolutionner l’agricul- ture moderne. Pour réussir, un agriculteur doit prendre les bonnes décisions. Quand et où réaliser les semis, quelle quantité d’eau et de fertilisant ajouter sont autant de questions qui impliquent de prendre une décision. Comme Teddy Bekele, VP informatique chez Land O’ Lakes l’explique, « la plupart des agriculteurs doivent pren- dre 40 décisions majeures au cours de la saison des cultures. Ces 40 décisions s’ac- compagnent d’environ 200 décisions secondaires, dont toutes sont déterminantes pour la réussite de la récolte. » Autrefois, les agriculteurs suivaient simplement leur intuition. Mais aujourd’hui, il existe des technologies effi caces telles que le cloud, l’IoT et le Big Data qui collectent, intègrent et analysent les données issues de différentes sources simultanément pour offrir aux agriculteurs les données en temps réel dont ils ont besoin pour prendre des décisions plus éclairées. Et ces meilleures décisions se traduisent par un meilleur ren- dement avec des ressources réduites. Plus de bouches à nourrir avec moins de ressources. Selon l’Organisation des Nations unies, la population mondiale devrait atteindre les 10 milliards d’habitants en 2050. D’après la même enquête, la demande mondiale en eau dépassera les réserves de 40 % dès 2030. Face à cette raréfaction de l’eau, des terres arables et autres ressources, la capacité d’un agriculteur à améliorer ses cul- tures de façon durable sera critique pour nourrir les futures générations. Land O’ Lakes investit des millions dans les technologies de l’agriculture pour aider les agriculteurs à produire davantage de denrées alimentaires avec moins de ressources tout en réduisant leur impact environnemental. 34 | THE DOPPLER | PRINTEMPS 2016