The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Printemps 2016 - Page 17

la refonte des applications en vue d’obtenir un ensemble de conte- neurs, et à la mise à l’échelle sous forme de cluster de conteneurs. Une partie de votre analyse de l’util- isation des conteneurs doit per- mettre de déterminer le degré de complexité qu’implique la transfor- mation d’une application en un con- teneur, ou plus vraisemblablement, en un ensemble de conteneurs. Dans certains cas, cela n’est tout simplement pas pratique, alors que dans d’autres, cela s’avère relative- ment simple. Vous avez peut-être rencontré ce même problème lors de l’analyse de la portabilité des applications sur les plateformes cloud. Dans ce cas, plusieurs des mêmes métriques et modèles de coût total de possession s’appli- quent et peuvent être réutilisés. 3. Tenez compte collaborateurs de vos La plupart des entreprises n’ont pas migré un grand nombre de charges de travail vers le cloud, et encore moins dans les conte- neurs qu’il héberge. Le facteur lim- itant ici n’est pas la technologie, mais bien les compétences du per- sonnel informatique. L’adoption des conteneurs implique d’investir lourdement dans la for- mation et le recrutement de manière à obtenir les compétences néces- saires pour créer et déployer des applications mises en conteneur. Pour compliquer le tout, de nom- breuses entreprises adoptent le DevOps pour automatiser leur approche agile du développement des applications, et doivent par la suite envisager d’adopter les conte- neurs. Dans bon nombre d’entre- prises, l’organisation informatique choisit d’abord d’adopter les conte- neurs, puis d’effectuer la transfor- mation DevOps. Ils font cela dans le but de réduire les risques, et même les coûts. 4. Repassez par la phase stratégique A peine les entreprises ont-elles eu le temps de créer leur stratégie de cloud computing et de débuter sa mise en œuvre que déjà elles doivent envisager les conteneurs comme sous-stratégie. Il s’agit ici de la technologie qui compose votre stratégie cloud globale, et en aucun cas d’une technologie cen- sée la remplacer ou la transformer. En fi n de compte, nous déployons des applications dans des conte- neurs, ce qui est loin d’être nou- veau. Les schémas d’adoption que nous avons déjà pu voir avec l’essor d’Internet et le risque soulevé par les serveurs d’application sont comparables, à la différence près que la technologie est nouvelle. N’y voyez aucune révolution, ou vous serez déçu. Au mieux, on peut y voir une évolution. Une évolution qui fournit une plateforme optimisée, plus évolutive et portable pour les applications dans le cloud. Les conteneurs auront d’autres utilités selon qu’ils seront utilisés avec des applications IoT, le Big Data ou encore des systèmes tradi- tionnels sur site qui resteront sur site. Ainsi, les conteneurs ne sont pas exclusivement conçus pour les clouds, mais ils sont principalement adaptés au cloud. 5. Testez la technologie jusqu’à la limite Les entreprises qui adoptent les conteneurs doivent créer des plate- formes de test pour comprendre les véritables limites de la technologie. Les principaux points à tester sont les suivants : • Evolutivité. Quels types de charge de travail est-il possible de mettre à l’échelle, et comment pouvez-vous les mettre à l’échelle ? • Stabilité. Quels types de comportement ou de charge entravent la stabilité des conteneurs ? • Données. Quelles sont les limitations de la mise en conteneur de données par rapport à l’exploitation des données au moyen d’interfaces traditionnelles ? • Gestion. Comment gérez-vous les clusters de conteneurs dans le temps ? • Gouvernance et sécurité. Comment gouvernez-vous et sécurisez-vous les conteneurs, et comment cela affecte-t-il l’évolutivité, la performance et la stabilité ? Les conteneurs ne sont pas prêts de disparaître L’utilisation des conteneurs connaît une croissance fulgurante au sein des entreprises, et les fournisseurs disposent des ressources néces- saires pour apporter les améliora- tions dont les entreprises et les prestataires de cloud ont besoin. Cela étant dit, les conteneurs ne sont pas la solution à tout. Les entreprises doivent garder les yeux grands ouverts tandis qu’elles adoptent la technologie. Les utilisateurs de conteneurs se familiariseront d’autant plus avec la technologie que le secteur poursuit sa croissance et que l’adoption ne cesse de progresser. Bien entendu, ce parcours initiatique n’ira pas sans son lot de bonnes et de moins bonnes surprises. La bonne nou- velle, c’est que vous comprendrez mieux les limites de la technologie et saurez comment en tirer parti pour servir les objectifs de votre entreprise. PRINTEMPS 2016 | THE DOPPLER | 15