The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Hiver 2018 - Page 21

Le blockchain, dans sa plus simple expression, est un livre de comptes. Là où il se distingue, c’est qu’il s’agit d’un livre totalement distribué, dépourvu de toute autorité centrale responsable. Cela signifi e que tous les membres qui partici- pent au réseau du blockchain possèdent un exemplaire intégral de la compt- abilité. Ces participants valident ensuite collectivement les mises à jour de la chaîne. Les entrées inscrites dans le registre du blockchain sont permanentes et visi- bles, tandis que les tiers intermédiaires sont remplacés par une technologie et par des protocoles de chiffrement. On parle alors de « confi ance sans confi - ance », dans la mesure où aucune fi ducie n’est requise entre les participants de la transaction. Du fait que l’historique des transactions est consultable, mais non modifi able, cette comptabilité partagée, visible et immuable permet de « faire confi ance, tout en effectuant des vérifi cations ». Pour mieux comprendre le fonctionnement de ce système, revenons quelques instants à Scrooge : dans la description ci-dessus, il exécute ses transactions avec des individus en leur faisant signer son petit livre noir pour confi rmer les opérations. Comme il connaît ses débiteurs, il fait confi ance à la validité de leur signature. Le schéma suivant illustre les éléments d’une opération similaire dans un sys- tème de blockchain : Message Message Signature Ma clé privée Signature Signature valide Clé publique source Ma clé publique Clé publique cible Figure 1|: Transaction dans un système de blockchain Faire confi ance à une transaction de «| confi ance sans confi ance|» Rappelez-vous que Scrooge a validé la signature parce qu’il connaissait la per- sonne en question. Dans le monde du blockchain et du chiffrement, « ma clé publique » et « ma clé privée » permettent de créer une signature valide sans avoir besoin de ce niveau de familiarité. Ma clé publique constitue mon identité dans le blockchain, qui (dans le cas présent) pourrait presque être considérée comme mon adresse. En revanche, ma clé privée est connue seulement de moi. Supposons que je veuille créer une transaction dans le blockchain et envoyer quelque chose à Scrooge. Je procéderais alors comme suit : 1. Prendre le message que j’envoie et créer une signature unique à l’aide de la technologie de chiffrement et de ma clé privée. 2. Combiner le message et la signature unique, puis ajouter ma clé publique, ainsi que celle de Scrooge (à qui j’envoie le message). HIVER 2018 | THE DOPPLER | 19