The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Été 2018 - Page 11

L’une des plus importantes sociétés de médias américaines exploite le cloud pour rationaliser l'analytique des données et créer des playlists radiophoniques mieux ciblées. Le marché radiophonique américain est une activité hautement concurrentielle en proie à de profondes mutations. Les opérateurs subissent des pressions de la part de nouveaux rivaux incarnés par les radios numériques, par satellite et par Internet, ainsi que par les services d’abonnement tels que Pandora ou Spotify. Plus de 15 000 stations se disputent un marché de 18 milliards de dollars de recettes publicitaires annuelles, un chiffre appelé à croître de moins de 1 % par an à l'horizon 2021. Pour générer des revenus, les radios doivent s'appuyer sur leurs chiffres d’audience. Pour attirer les auditeurs, elles doivent passer les artistes et les titres spécifi ques auxquels leurs cœurs de cible sont réceptifs. Par le passé, les playlists des radios étaient créées en grande partie sur la base du « feeling », de l'expérience personnelle ou des accointances avec l’industrie du disque. Aujourd'hui, les programmeurs élaborent soigneusement leurs listes de lecture en puisant dans des données de recherche et de rapport pertinentes. Les défi s auxquels sont confrontées les stations de radio déterminent les sources de données de dignes de confi ance, ainsi que les moyens de transformer les données en action. Les services varient d'un modèle économique à l'autre et génèrent des connais- sances différentes quant aux contenus qui peuvent être populaires sur certains marchés à un instant T. Les stations elles-mêmes recueillent leurs propres données, mais celles-ci sont souvent stockées manuellement dans des feuilles de calcul et des dossiers, ce qui rend diffi cile leur analyse au moyen de technologies de cloud à grande échelle. Rationalisation de l'utilisation des données dans une entreprise de médi