The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Été 2016 - Page 9

informatiques entraînent une fourniture optimale des services adéquats au bon moment et de manière rentable. En effet, avec un peu de planification et de sélec- tion de l'ensemble approprié de technologie, l'informatique aura la possibilité de comprendre la situation actuelle de consommation des coûts, ainsi que les modèles passés et futurs de consommation. L'IT place également des limites sur l'utilisation des services informatiques, en termes de coût, afin d'empêcher les surcoûts bien avant qu'ils n'impactent l'activité de l'entreprise. Dans cet article, nous explorons l'évolution de l'informatique, en mettant l'ac- cent sur le contrôle des services cloud, et leur répercussion sur l'informatique d'entreprise. Nous aborderons aussi la manière avec laquelle ce contrôle est accompagné d'un prix, en termes de complexité ajoutée et de manque de visi- bilité des coûts de consommation, et montrerons les principaux avantages de ces services informatiques. Les conclusions obtenues dans cet article incluent notamment : • Le retour du contrôle des services informatiques et cloud dans l'informa- tique d'entreprise centralisée. • Il faut désormais surveiller la consommation des services informatiques et cloud, en termes de coûts et de valeur ajoutée, étant donné la com- plexité accrue et le besoin de contrôle des coûts et du budget. • L'essor du cloud computing rend ce problème encore plus complexe. Ainsi, les actifs cloud et non cloud devraient être gérés à l'aide d'une seule structure de surveillance de la consommation. ÉTÉ 2016 | THE DOPPLER | 7