The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Été 2016 - Page 76

Calcul haute performance sur AWS, Google et Azure Joey Jablonski En 2009, j'ai rédigé blog remettant en cause la validité des charges de travail de calcul haute performance (HPC) exécutées sur le cloud. À cette époque, la tech- nologie du cloud public n'était simplement pas prête à accueillir les types de charges de travail et les modèles de communication vus dans l'espace HPC. Les choses ont considérablement évolué depuis 2009. Aujourd'hui, nous sommes arrivés au point où non seulement nous disposons de la technologie du cloud nécessaire pour exécuter les charges de travail HPC, mais aussi les cas d'utilisation du monde réel pour les entreprises qui l'appliquent avec succès. L'institut Broad utilise Google Cloud et le HPC pour traiter des informations génomiques à grande échelle afin d'accélérer la progression de la recherche scien- tifique dans les cancers, les diabètes, les troubles psychiatriques et bien d'autres maladies. Un designer et fabricant international d'équipement de tests automatiques utilise le HPC basé sur le cloud pour compléter les ressources sur site et s'assurer que les designs des circuits intégrés soient fiables et livrés selon les prévisions. Une entreprise internationale de services financiers exploite les ressources HPC cloud pour l'analyse des portefeuilles, la modélisation des risques et les activi- tés de conformité afin de garder un temps d’avance sur les changements réglementaires. Même s'il existe encore des catégories spécifiques de charges de travail HPC qui ne sont pas aussi efficaces ou performantes dans le cloud, notamment Electro- nic Design Automation (EDA) et des problèmes de mémoires partagées, de nombreuses charges de tra- vail pour l'analyse génomique, géospatiale, rendu et image trouvent leur place dans les clouds publics. Les prestataires cloud leaders, notamment AWS, Azure et Google, ont investi pour s'assurer que les charges de 74 | THE DOPPLER | ÉTÉ 2016 travail soient faciles à migrer, gérer et faire évoluer. Ils ont été complétés par des entreprises telles que Cycle Computing et Univa qui ont ajouté des fonctionnali- tés aux environnements HPC à extension facile depuis le datacenter dans le cloud, en minimisant les inter- ruptions pour les développeurs et utilisateurs. Les charges de travail HPC continueront à augmenter dans le cloud, tout comme les communautés HPC continueront à adopter des technologies plus avan- cées. Un secteur continu d'amélioration se trouve au niveau des fournisseurs d'applications qui tradition- nellement utilisaient le datacenter, mais investissent à présent pour optimiser l'exécution de leurs applica- tions dans un environnement élastique. Une entre- prise domine l'espace EDA, il s'agit de Cadence. Cette compagnie continue à évaluer et investir dans les logiciels qui sont efficaces sur le cloud. Les systèmes de fichiers parallèles sont un élément essentiel de la plupart des déploiements HPC. Intel est un leader avec Lustre et continue à investir dans son développement et ses réglages pour s'assurer qu’il soit performant dans le cloud et que les clients disposent de modèles faciles à utiliser pour le déployer. Il y aura toujours des charges de travail HPC qui nécessiteront un matériel spécifique et une connec- tivité de Cray et Mellanox qui seront difficiles, sinon impossibles, à exécuter sur le cloud. Mais nous devons encore exploiter le cloud pour le reste des charges de travail qui fonctionnent facilement et évoluent de manière homogène. Lors de l'évaluation de votre environnement HPC en termes de croissance, transi- tion technologique et capacités, tournez-vous vers le cloud pour les nouvelles innovations et fonctionnali- tés qui offriront à votre entreprise plus de flexibilité et d'évolutivité.