The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Été 2016 - Page 52

lien de tous les titres téléchargés vers les contrats basés sur Blockchain qui désignent le paiement vers le parolier, le producteur, le chanteur, etc., basé sur le nombre de lectures d'une chanson. PeerTracks délivre aussi sa propre forme de cryptomonnaie appelée « jetons artistes ». Il s'agit des jetons que les artistes peuvent vendre aux premiers auditeurs pour financer leur ascension espérée vers la gloire. Un achat de jeton liera l'auditeur à un contrat smart que l'artiste pourra ensuite débourser en avantages, notamment des bil- lets de concert. Plus l'artiste devient populaire, plus la valeur du jeton augmente, incitant les détenteurs de jetons à promouvoir leurs artistes favoris. D'autres startups comme Ujo Music et Proof of Existence essaient également de résoudre ce problème séculaire de protection de la propriété intellectuelle, en s'assu- rant que les créateurs obtiennent un juste crédit et valeur pour leurs œuvres originales. Plus encore Il existe même des applications qui vont au-delà des façons de penser actuelles. Par exemple, après l'achat par IBM de Weather.com, un prestataire de données météorologiques, l'acheteur a découvert que l'intégra- tion des données météorologiques et des prévisions avec la technologie Blockchain pouvait créer un nou- veau paradigme intéressant. Selon IBM, de plus en plus d'entreprises portent un intérêt croissant au système météorologique. Par exemple, la capacité d'exploiter les données météorologiques afin de déterminer ses effets sur le marché commercial, ou la capacité à obte- nir un indicateur d'humidité et de température pour déterminer le mélange adéquat de produits chimiques pour un processus de production. Grâce à la technolo- gie Blockchain, IBM offre différents niveaux d'infor- mations, en fonction de ce que les consommateurs recherchent. Blockchain est accessible à tout moment, à tous dans le monde entier, sans aucun frais. De plus, Blockchain peut servir à stocker, transmettre et parta- ger tous les types de données à un coût bien inférieur à celui des solutions traditionnelles. Blockchain et le cloud IBM a pris les devants en déplaçant les applications Blockchain sur le cloud. Les entreprises disposent à présent d'un environnement IBM Cloud sécurisé pour développer des applications Blockchain qui répon- dront aux exigences réglementaires. Pour développer cet environnement, IBM a utilisé des éléments du Hyperledger Project en open source de la Linux Foundation. En utilisant ces éléments comme base, ils ont testé le code et certifié la structure 50 | THE DOPPLER | ÉTÉ 2016 comme sécurisée. Finalement, IBM a rendu tout cela accessible dans un environnement dédié au sein du cloud Softlayer de IBM. L'approche d'IBM concernant Blockchain utilise les normes de l'industrie telles que les Federal Informa- tion Processing Standards (FIPS 140-2), les Evaluation Assurance Levels (EAL), le Sarbanes-Oxley (SOX) Act, Health Insurance Portability and Accountability Act (HIPAA), Gramm-Leach-Bliley Act, Federal Informa- tion Security Management Act (FISMA) et, enfin, la directive de l'Union européenne sur la protection des données. IBM a atteint son objectif de fournir aux gou- vernements, services financiers et organismes de santé un environnement permettant de créer et utili- ser en toute sécurité des réseaux Blockchain. Selon un article de Infoworld sur le sujet : « Les ser- vices cloud ont été optimisés pour les réseaux Blockchain basés sur le cloud en fournissant un envi- ronnement d'exploitation auditable avec les données complètes de journalisation nécessaires aux services juridiques et de conformité. Les clefs cryptogra- phiques sont sécurisées dans un stockage inviolable. Les modules détectent et répondent également aux tentatives non autorisées d’accès aux clés. Les membres d'un réseau Blockchain ne partagent aucun des aspects de l’environnement d’exploitation, tels que la mémoire, les disques ou le matériel, pour empêcher la fuite des données ou de la mémoire. » IBM n'est pas la seule offre Cloud/Blockchain dispo- nible. Microsoft a ajouté des offres Blockchain en tant que service (BaaS) au marché Azure. Microsoft dis- pose aussi d'un partenariat avec un consortium de plus de 40 banques, notamment la Goldman Sachs. Ces institutions ont obtenu un accès ouvert à Azure et un personnel Microsoft spécialisé pour créer leurs applications Blockchain. Microsoft a également colla- boré avec Ripple, un fournisseur de logiciels aux registres cryptographiques, et d'autres startups pour développer de nouvelles applications Blockchain. Pourquoi choisir Blockchain basé sur le cloud ? Au cœur des questions ici : si Blockchain a besoin du dernier cri en matière de sécurité, pourquoi le cloud public est-il satisfaisant, comme dans les solutions IBM et Microsoft mentionnées ci-dessus ? Il existe quelques raisons clés qui expliquent pourquoi le cloud public constitue la plate-forme préférée : • Le calcul haute performance et les E/S sont nécessaires pour gérer les exigences de