The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Été 2016 - Page 3

L’Effet Doppler L'été 2016 devrait s'appeler l'été du cloud. Aujourd'hui, les projets cloud sont aussi courants que les barbecues et il est clair que nous sommes passés des phases de planification à l'exécution complète. Malheureusement, plus les entreprises passent au cloud, et plus nous commen- çons à constater un modèle récurrent de défaillances : certaines mineures, comme les surcoûts, d'autres majeures, qui ne peuvent pas facilement être annulées. Alors, pourquoi ces projets échouent-ils ? Dans cette édition de The Doppler, nous passerons du temps à vous informer à ce sujet, mais voici quelques faits marquants sur lesquels nous pencher maintenant. Chez CTP, nous constatons que les projets cloud échouent pour plusieurs raisons : 1) L'analyse de rentabilité a été ignorée, ina- chevée ou non socialisée correctement : N'oublions pas pourquoi nous faisons ceci, sinon quelqu'un de votre équipe financière viendra poser des questions embarras- santes ! Si votre équipe de direction n'offre pas de réponse rapide et unifiée, le service financier pourrait appuyer sur le bouton pause en votre nom. 2) Vous avez contourné le responsable de la sécurité de l'information : Intentionnelle- ment ou non, nous recevons souvent des appels téléphoniques urgents de clients potentiels en pleine migration active vers le cloud, alors que le bureau du responsable de la sécurité de l'information en a vent pour la toute première fois. Naturellement, ce qui se passe ensuite n'est pas très bon ! La participation du bureau du responsable de la sécurité informatique est complète- ment nécessaire. En collaborant avec eux dès le tout début, vous pouvez démontrer qu'il est non seulement sécurisé de passer au cloud, mais qu'il peut s'avérer être encore plus sécurisé que votre position actuelle en matière de sécurité. Lorsque le responsable de la sécurité informatique (RSSI) se joint à l'équipe cloud, il l'encourage bien souvent. 3) Vous n'avez pas pleinement pris en consi- dération le changement structurel requis : même dans les scénarios où il existe un objectif "d'approche descendante" émanant de votre conseil d'administration ou PDG, ne pas susciter l'intérêt de tous (dans la mesure du possible) provoque une frustration ulté- rieure. Ne sous-estimez pas le pouvoir de la peur, de l'incertitude et du doute du futur et en quoi ils peuvent causer inutilement des frictions dans le système. Envisagez d'utili- ser toutes les fonctions (RH, préparation, communications marketing internes, etc.) afin de maintenir tout le monde concentré sur une vision commune. Dans Le plan d'adoption du cloud - Les 10 meilleures pratiques pour la réussite du cloud, nous partageons les étapes essen- tielles à suivre pour garantir la réussite de votre programme cloud. Nous présentons également le concept de Cloud Business Office, une plate-forme qui permet la ges- tion continue de vos environnements cloud, public et privé. Cloud Business Office offre la clarté et responsabilité tant convoitées lors de votre passage au cloud et garantit que votre projet débute et maintienne le cap. L'échec est riche en enseignement : nous apprenons autant de nos échecs que de nos réussites. Nous avons abordé les défaillances courantes du cloud (et aidé à les résoudre), ainsi vous n'avez pas à le faire. Nous espérons qu'après la lecture de cette édition de The Doppler, vous serez prêts à prendre les bonnes décisions lors de votre prochain projet cloud. David Linthicum SVP, Cloud Technology Partners ÉTÉ 2016 | THE DOPPLER | 1