The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Été 2016 - Page 17

Les nouvelles applications logicielles mobiles facilitent la tâche ardue de test des câbles à fibres optiques du cloud. Quand la plupart des gens visualisent le cloud, ils voient une chose non physique, imperceptible, qui connecte leurs appareils à de grandes quantités de puissance de calcul et des trésors quasi illimités de données et d'informations. Pour Andrew Blum, rédacteur pour Wired et auteur de Tubes: A Journey to the Center of the Internet (« Un voyage au centre d'Internet »), cette illusion a volé en éclats le jour où un écureuil a mâchouillé le câble connectant sa maison à Internet. Ce rappel brutal de la réalité physique du Net l’a poussé à s’intéresser à l'in- frastructure qui rend Internet et le cloud possibles : l'enchevêtrement planétaire de fils, câbles, routeurs et datacenters que la plupart des utilisateurs ignorent totalement. Au cœur de ce réseau physique figurent les câbles à fibres optiques. Développés à l'origine pour les endos- copes des années 50, afin d'aider les médecins à voir l'intérieur du corps humain sans opération chirurgi- cale, les câbles à fibres optiques permettent le par- tage de quantités énormes d'informations à la vitesse de la lumière (300 000 km/seconde) et, finalement, rendent possible le cloud computing. Etant donné que chaque câble à fibres optiques est d'une épaisseur inférieure à un dixième d'un cheveu humain, un degré de précision incroyable est requis pour maintenir le fonctionnement des réseaux de fibres optiques dans les datacenters, dans les villes et dans le monde entier. AFL Telecommunications permet les connexions, uti- lisant la fibre optique afin d’intégrer des applications vocales, de données et vidéo dans des solutions spé- cialisées. Cette entreprise collabore avec ses clients (notamment un grand nombre des plus grands pres- tataires de services de cloud public) pour résoudre des défis technologiques uniques et garantir que leurs réseaux opèrent uniformément. Avec chaque Workflow inefficace vient l'opportunité d'innover Tous les jours, des centaines de techniciens de terrain AFL voyagent vers des datacenters privés, des presta- taires Internet, des entreprises de télécommunication et des services publics, et ce afin d'installer, tester et dépanner les réseaux de fibres optiques. Traditionnelle- ment, les techniciens utilisaient des PC et une connexion USB, et passaient souvent plusieurs jours sur le site du client à recueillir des données, à compiler les rapports personnalisés et à tester et à réparer les câbles. Reconnaissant une opportunité de marché, AFL a tenté de créer une solution mobile permettant de simplifier le processus complet de test des câbles à fibres optiques. AFL a fait appel à CTP pour diriger la conception et le développement d'une nouvelle géné- ration de logiciels de tests sur le cloud. À la suite du processus itératif de conception et de développement de CTP, les équipes d'ingénieurs de CTP et AFL ont créé tout d'abord un Produit viable minimum (MVP) afin de démontrer les avantages commerciaux et prioriser les fonctions. Après l'obtention d'un MVP satisfaisant, l'équipe de CTP a terminé le logiciel, prêt pour la production. L'applica- tion, appelée aeRos, offre une plate-forme dernier cri de test des fibres qui facilite le transfert instantané de données entre appareils, tout en travaillant simultané- ment avec les anciens outils matériels et de test de AFL. Le pouvoir aux utilisateurs - économies de temps Exécutée sur une tablette, la nouvelle plate-forme sim- plifie la coordination entre le siège d'AFL et les techni- ciens de terrain en fournissant à distance une configu- ration de projet, une automatisation de la collecte des données et de la génération de rapports, ainsi que la surveillance en temps réel des tâches indépendam- ment de la technologie ou de l'emplacement. Les utili- sateurs peuvent préconfigurer le réglage des instru- ments et collecter automatiquement les données des rapports à distance, réduisant ainsi la main d'œuvre manuelle sur site et la marge d'erreur. Les caméras de surveillance prennent des images des deux extrémités du câble à surveiller et envoient des alertes lorsque la fibre est endommagée ou nécessite une réparation. Grâce à la surveillance en temps réel, aux instruments Bluetooth et au Wi-Fi ou LTE, les superviseurs peuvent également observer la progression de leurs techniciens afin de s'assurer que le recueil de données effectué soit conforme aux normes de l'industrie. ÉTÉ 2016 | THE DOPPLER | 15