The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Été 2016 - Page 12

Le changement de propriété dans la prestation des services informatiques Clairement, on constate un changement de propriété dans la prestation des services informatiques. Alors qu'elles étaient autrefois chaotiques et quelque peu distribuées, nous repassons désormais à un contrôle et une surveillance centralisés (voir la Figure 3). Nous connaissons les raisons de ce changement. À présent il est temps de se concentrer sur ce que l'informatique devra faire pour gérer ce changement à l'avenir, et comment résoudre les problèmes émergents associés à la gestion financière des services informatiques. A la demande Entreprise Informatique Concentration discrète Distribué Concentré Utilisation stratégique de la technologie Contrôlé de façon centralisée Figure 3 : Le changement de propriété : retour de la prestation des services informatiques à l'IT centrale. Cette évolution requiert un changement fondamental dans la manière de contrôler et gérer les coûts informatiques. Pour la plupart des entreprises, ce changement constitue une opportunité de corriger les problèmes dans la gestion et la gouvernance qui existent déjà et peuvent avoir existé pendant des années. Il s'agit certainement d'une bonne idée. Toutefois, des événements spécifiques se produisent en ce moment qui forcent les services informatiques à résoudre ces problèmes sans délai. Les tendances les plus notables sont : Le retour de tous les actifs informatiques dans les mains de l'informatique d'en- treprise centralisée. Chez CTP, nous recommandons la mise en place d'un Cloud Business Office (CBO) qui serve de point central à la prise de décision et à la com- munication dans votre programme Cloud, interne et externe à votre entreprise, et soit responsable des opérations de ces actifs, notamment l'optimisation des coûts. Un CBO est essentiel, compte tenu du fait que l'entreprise a besoin d'ana- lyser et de connaître la valeur des actifs cloud dans les opérations. Ainsi, le CBO se charge principalement des paramètres financiers ou des indicateurs clés qui montrent que l'entreprise bénéficie de la migration et des avantages du cloud. De plus, le CBO effectue les réglages nécessaires pour rétablir les choses, notam- ment le placement de davantage de ressources dans une zone et leur retrait d'une autre, afin d'accéder à plus de valeur. Ces ajustements reposent sur les données financières en temps réel que le CBO peut contrôler. La complexité croissante des architectures d'entreprise, généralement concer- nant l'utilisation des ressources basées sur le cloud public et privé. La complexité croissante des coûts, inhérente à la gestion d’un mélange de systèmes traditionnels, lourds en termes de dépenses d’investissement, et de nouveaux systèmes basés sur cloud public, lourds en termes de dépenses d’exploitation. 10 | THE DOPPLER | ÉTÉ 2016