The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Édition spéciale 2019 - Page 63

L’une des principales propositions de valeur du cloud est l’agilité. Les entreprises s’appuient sur le cloud public pour accélérer la délivrance d’une nouvelle gamme de services et de fonctionnal- ités avec une rapidité encore jamais atteinte. Mais pour atteindre ce degré d’agilité, elles ont besoin de davantage qu’un simple apprentissage des moyens d’exploiter les services du cloud. Elles doivent également évaluer leurs bagages hérités et transformer leur manière de considérer les logiciels et la livraison. Ce bagage hérité peut prendre de nombreuses formes. De nombreuses solutions tierces adoptées par les entreprises du temps des datacenter n’ont aucun équivalent viable dans le cloud public. De même, un grand nombre de processus hérités datent de l’épo- que des mises à jour semestri- elles, ce qui entrave la progres- sion vers l’ère de la distribution en continu. Pour être agiles, les structures organisationnelles héritées conçues pour contrôler les coûts et dicter les politiques doivent céder le pas à de nou- velles structures favorisant des niveaux élevés de collaboration et de transparence, ainsi que la réalisation d’objectifs communs. Pour être agiles, les structures organisation- nelles héritées conçues pour contrôler les coûts et dicter les politiques doivent céder le pas à de nouvelles structures favorisant des niveaux élevés de collabo- ration et de transparence, ainsi que la réalisation d’objectifs communs. Comme je l’ai écrit par le passé, et bon nombre de mes confrères sont d’accord : la nouvelle mon- naie des affaires, c’est l’agilité. Le cloud n’est que l’un des numéra- teurs de cette équation. Le fait de quitter l’activité de datacenter pour embrasser les API cloud représente un immense bond en avant. En revanche, adopter le cloud sans comprendre la nécessité d’opérer un changement transformationnel est une aventure vouée à l’échec. La solution : Passage au DevOps à grande échelle  Beaucoup de gens confondent le DevOps avec l’informatique automatisée ou même les activités CI/CD. L’automatisation et le CI/CD font certes partie des composants DevOps que vous incorpo- rez généralement à votre parcours DevOps, mais ce ne sont pas des activités DevOps en elles- mêmes. Notre définition du DevOps est « un changement culturel ou un mouvement qui encour- age l’excellence de la communication et de la collaboration, afin de favoriser la création de logiciels de meilleure qualité, plus rapidement et avec davantage de fiabilité  ». Le DevOps représente la progression du cycle de vie de développement du logiciel (SDLC), de Waterfall à l’agilité, puis à l’entreprise Lean. Lors des évaluations de maturité DevOps que nous réalisons auprès de nos clients, nous procédons à une analyse au travers de trois prismes : les individus, les processus et les technologies. DevOps et individus S’agissant du domaine des ressources humaines, nous évaluons les entreprises au regard de qua- ÉDITION SPÉCIALE 2019 | THE DOPPLER | 61