The Doppler Quarterly (FRANÇAIS) Édition spéciale 2019 - Page 38

Vue traditionnelle : dépenses d’investissement contre dépenses d’exploitation Impossibilité d’assurer le service aux clients Grosses dépenses d’investissement Coût d’opportunité Demande prévue Matériel classique Demande réelle Virtualisation automatisée TEMPS D’après Amazon Web Services La Figure 1 met en évidence les défis du modèle traditionnel. La ligne bleue représente les achats de matériel effectués régulièrement en vue d’augmenter la capacité par rapport à l’utilisation prévue. Les flèches rouges indiquent le coût lié à la capacité excédentaire supporté par l’entreprise, et la zone rouge correspond quant à elle au danger de sous-estimer l’utilisation. La capacité de l’infrastructure informatique à évoluer de manière à prendre en charge l’agilité de l’entreprise est étroitement liée à l’utilisation. Traditionnellement, une forte utilisation réduit les dépenses informatiques mais limite l’agilité et exerce un impact négatif sur l’innovation et la croissance commerciale. En revanche, le cloud peut engendrer d’importantes économies (taux d’utilisation proche de 100 %) et une agilité quasi infinie. La valeur de cette agilité étant difficile à calculer, nous avons tendance à l’ignorer. C’est là une grave erreur. Quantifiez-vous l’agilité ? La valeur métier du cloud dépend plus de l’agilité et de l’utilisation que de tout autre élément de coût. Comme nous le savons, le cloud nous offre la possibilité de provisionner et déprovisionner un nombre quasi illimité de ressources, et ce avec un contrôle absolu. L’augmentation du taux d’utilisation de 20 % à presque 100 % présente des avantages considérables en termes de coût, et la capacité à résoudre rapidement les problèmes de gestion sans avoir à attendre que les logiciels et le matériel adéquats soient provisionnés et installés génère quant à elle encore plus de valeur. Le cloud permet aux entreprises de pénétrer de nouveaux marchés, d’accueillir de nouveaux cli- ents, d’éviter les pénalités de non-conformité ou simplement d’accélérer le rythme dès que nécessaire, le tout en utilisant pleinement et simultanément les ressources matérielles et réseau qui sont à leur disposition. Mais le plus difficile à quantifier reste la valeur des nombreux projets et idées mis en place et fin- alement mis à l’arrêt ou relégués plus bas sur la liste des priorités car, le temps que les ressources nécessaires soient effectivement provisionnées trois à six mois plus tard, la priorité aura été don- 36 | THE DOPPLER | ÉDITION SPÉCIALE 2019