Tennis-mag #113 - Décembre 2018 Tennis-mag #113 - Page 18

RETOUR SUR LES CHAMPIONNATS QUÉBéCOIS ET CANADIens 2018 EXTÉRIEURS PAR FRANCIS PAGÉ Stéphane Pierre-Jo Kamendjé Stéphane Pierre-Jo Kamendjé UNE FINALE AUX CANADIENS ET TROIS CORDAGES BRISÉS! Stéphane Pierre-Jo Kamendjé s’est amené aux Championnats canadiens Rogers extérieurs chez les 12 ans et moins avec une bonne dose de confiance. L’athlète de l’Île-des-Sœurs venait tout juste de réussir le doublé en décrochant les titres provinciaux en simple et en double dans cette même catégorie. Kamendjé a encore une fois fait état de son talent aux nationaux en atteignant la finale. La 1 re tête de série, Danny Yassine, de la Colombie-Britannique, attendait le Québécois de pied ferme pour cet ultime match. Yassine n’a pas perdu de temps pour imposer son rythme, remportant le premier set au compte de 6-2. « J’ai eu du mal à m’adapter à mon adversaire en début de match puisqu’il remettait toutes les balles en jeu », a commenté Kamendjé. Le Québécois a cependant trouvé le moyen d’imposer son Thomas Drapeau et Timofiy Khrystyuk Thomas Drapeau et Timofiy Khrystyuk en compagnie de Maxence Hamon et Christophe Clément 18 Personne n’aurait cependant pu prédire ce qui allait arriver. Kamendjé a brisé un cordage, puis un deuxième puis… un troisième! Comble de malheur, ses réserves étaient alors à sec! « J’ai dû emprunter une raquette à mon entraîneur Xavier Mignault. Je perdais la manche 5 à 1. J’ai rattrapé à 5-5, puis j’ai perdu au bris d’égalité. J’ai dû changer mon jeu étant donné la situation. J’ai alors adopté un style plus défensif. » Au final, le principal intéressé est très fier de sa deuxième place. Ce dernier vise maintenant à obtenir de bons résultats chez les 14 ans et pourquoi pas, un Top 16 aux Championnats canadiens! LA FORMULE GAGNANTE « Lorsque l’on a gagné, on a lâché nos raquettes et on s’est pris dans nos bras », voilà comment Thomas Drapeau décrit la scène lorsque son partenaire Timofiy Khrystyuk et lui ont gagné la finale des Championnats québécois chez les 14 ans et moins en juillet dernier à Mont- Tremblant. « Cette victoire nous donnait de précieux points au classement et nous per- mettait d’assurer notre qualification pour les Championnats canadiens et d’avoir un meilleur tableau », ajoute de son côté Khrystyuk. Qu’est-ce qui fait la force de la paire selon Drapeau? « Il est gaucher et moi droitier. C’est un gros avantage pour nous, surtout au service. » Et qu’en pense Khrystyuk? « Lui et Tennis-mag nº 113 - Décembre 2018 - Par Tennis Québec style à la deuxième manche. « J’ai joué mon jeu, qui est plus agressif. » L’ajustement a été payant alors qu’il a forcé la tenue d’une troisième manche. moi essayons tous les deux d’être réguliers en fond de terrain et d’intercepter les balles au filet. » Les coéquipiers ont pu mettre à exécu- tion leurs stratégies en étant confrontés aux meilleurs duos du pays lors des Championnats canadiens Rogers chez les 14 ans et moins, dans un environnement familier… à Tremblant. Les deux Québécois ont atteint les quarts de finale de la compétition. « On aurait aimé aller plus loin, affirme Drapeau, mais on était tout de même contents. »