Tennis-mag #107 - Juin 2017 Tennis_Mag #107-Numerique - Page 74

TENNIS-MAG SUITE DE LA PAGE 41 PORTRAIT D’ENTRAÎNEUR - ANNE VEILLETTE « Mon plus grand défi, c’est de faire en sorte que de plus en plus de gens jouent au tennis, affirme-t-elle. Ça l’a toujours été. Chaque année, mon but, c’est d’avoir le plus de cours juniors, le plus de joueurs dans les cours de haute performance et de développement et d'avoir le plus d’adultes possible qui jouent et que mes ligues soient saturées. Je veux amener de la diversité dans l’association. Je veux que les gens souhaitent jouer au tennis, que ce soit de façon récréative ou compétitive. » Une vision qui contribue certainement à faire de Drummondville une ville qui vibre de plus en plus tennis. Bien que la municipalité ait évidemment un plus petit bassin de joueurs que les grandes villes telles que Montréal ou Québec, plusieurs athlètes se démarquent sur la scène québécoise et canadienne. De nombreux joueurs de la région ont intégré l’Équipe du Québec de Tennis Québec dans les dernières années et, plus récemment, les Drummondvilloises Catherine Isabelle Denysiewicz-Slowek et Amélie Allard se sont qualifiées pour les Championnats canadiens Rogers en salle chez les moins de 14 ans. Et c’est sans compter que la ville est l’hôte, depuis trois ans maintenant, du Challenger Banque Nationale de Drummondville dans lequel s’implique Anne, bien évidemment! « Je crois que nous avons une bonne recette à Drummondville pour amener les gens à s’intéresser au tennis et les jeunes à atteindre leur plein potentiel. On essaie de trouver un équilibre. On ne veut pas surcharger