Tennis-mag #107 - Juin 2017 Tennis_Mag #107-Numerique - Page 47

AUTRE SUCCÈS POUR LE FESTIVAL DE MINITENNIS DE L’ARTO L’Association régionale de tennis de l’Outaouais (ARTO) organisait la 9 e édition du Festival de minitennis. Quinze écoles participaient à la compétition cette année, réunissant un total de 240 jeunes du troisième cycle du primaire. Comme chaque année, l’événement a connu un franc succès. Le rassemblement annuel est véritablement devenu un incontournable pour les professeurs d’éducation physique de la région. Au bout du compte, ce sont 384 matchs d’une durée de 10 minutes qui ont été chaudement disputés. Les organisateurs le soulignent, le niveau de jeu des joueurs s’améliore d’année en année! Les As étaient au nombre des équipes participantes au festival. UNE PAUSE POUR LA COUPE LE BLANC Les organisateurs du tournoi désirent en effet y aller de quelques modifications importantes qui permettront à l’événement de mieux atteindre ses objectifs : • Offrir aux jeunes joueurs et joueuses québécois l’occasion de se mesurer, dans leur propre cour, aux meilleurs joueurs et joueuses de la planète; Après 10 ans de succès, le comité organisa- teur de la Coupe Le Blanc a pris la décision d’annuler l’édition 2017 de l’événement afin d’apporter des changements à la formule du tournoi et de revenir avec une version améliorée en 2018. • Devenir une vit rine pour les jeunes qui pourraient être attirés par le tennis et être une source de motivation et de fierté pour les jeunes joueurs et joueuses du Québec; • Offrir un événement d’une grande qualité aux participants, tant par le niveau de compétition que par son organisation. Après une décennie, Marie Davies, Sébastien et Philippe Le Blanc croient sincèrement avoir atteint ces objectifs. Maintenant, ces derniers se fixent comme but de faire passer l’événement à un niveau supérieur afin qu’il devienne un tournoi incontournable pour les fédérations de tennis de partout dans le monde. Leur principal objectif est d’améliorer la parité entre les joueurs et joueuses de la compétition. Parmi les changements envisagés, le comité organisateur se penchera sur la possibilité de hausser l’âge maximal des participants, de 12 à 14 ans, de modifier les dates de l’événement afin de réduire les conflits de calendrier avec plusieurs pays, notamment les pays européens et d’étudier la possibilité de changer le format de la compétition qui est présentement une compétition par pays, de style Coupe Davis. No 107 - Juin 2017 - Par Tennis Québec 47