tbd - Page 21

Heureusement, cette nouvelle loi s'appelle la loi 204 et s'appelle L'abolition du sentiment de prison dans les écoles. En prenant exemple de provinces comme l'Alberta, tous les prix de loterie non réclamés iront directement au Ministère de l'éducation et l'argent se divisaient également entre l'école monte à bord.

Au lieu d'avoir ces revenus ayant directement dans les poches des politiciens, il fournira des remplisseurs pour des murs craqués, de nouvelles toilettes qui ne vaporisent pas d'eau sporadiquement, des chaises qui ne brisent pas en morceaux une fois qu'un étudiant plus de quatre-vingts livres s'assis dessus, des pièges à rat et des casiers avec des portes.

Cette nouvelle loi a résulté dans des célébrations mis en place par des professeurs et des étudiants, tout heureux pour l'amélioration de leur environnement de travail et étude. Un professeur, Pierre Piquette, aimé parmi beaucoup de ses collègues, recevant l'éloge pour ses mots puissants.

<< Il est temps que ces imbéciles incompétent et complètement inutiles sortent leur tête de leurs culs. >>

Cet loi est la loi le plus impactent dès que la loi créée en 1958, quand la Loi 76, loi sur l'abolition du brocoli. Les professeurs auront maintenant une paie 45 % plus haut qu'avant que la loi été mis en place et les étudiants arrêterons finalement de mourir comme des mouches à cause des fuites de gaz.