PixaRom Sep.2014 - Page 19

APERÇUS Mais les spécificités au niveau du lore le cinquième acte et le nouveau personnage ne sont pas les seuls ajouts dans cette extension. Sachez que désormais, l'hôtel des Ventes est hors service, rendant impossible d'échanger de l'équipement entre joueurs autrement qu'en direct, de joueur à joueur, comme à la bonne vieille époque de Diablo I et II. Régression ? En fait non, parce que l'hôtel des ventes était la structure principale du jeu et le rendait broken de manière inhérente : trouver de l'équipement était assez difficile, et il était du coup assez pratique de pouvoir se l'acheter. Oui, mais le souci est que l'on pouvait toujours trouver un bon équipement soi-même, il suffisait juste de passer le plus clair de votre temps à farmer. Encore, et encore, et encore. Vous me direz, Diablo I et II n'étaient pas différents de cela, mais voilà, eux n'étaient pas basés sur un hôtel des Ventes. Ce que cela change ? Eh bien pour être plus sûr de trouver un meilleur équipement, certains avaient deux attirails : un pour la performance, et l'autre pour trouver un meilleur équipement, justement, avec comme stat essentielle du % de Magicfind. Le souci est que cette stat prenait un emplacement vital où il aurait pu y avoir une stat bien plus utile au personnage. Mais étant donné que le jeu était désormais basé sur le Magicfind, le farming devenait l’intérêt du jeu. Le buff Nephalem, stackable cinq fois et qui durait 30 minutes, devenait aussi essentiel pour encore augmenter vos chances d'améliorer votre équipement. Et les niveaux Paragon... Bref, vous avez compris. En bref, à sa sortie le 15 Mai 2012, Diablo III était tellement attendu que beaucoup de monde à fermé les yeux sur ce qui n'allait pas, laissant justement ces défauts s'empiler jusqu'à ce que la réalité devienne indéniable pour ceux qui avaient un minimum de jugeote et de matière grise encore en état de fonctionner et qui ont connu mieux. 10/20, pour une suite tant attendue, reste mon verdict pour Diablo III Pre 2.0. Par-contre, Reaper of Souls a réussi à réparer la majorité des choses qui n'allaient pas à la base et a rendu le jeu de nouveau digne d’intérêt, et surtout jouissif et gratifiant ! Diablo III a eu une naissance difficile, mais aujourd'hui, avec cette extension, il a enfin le niveau que les gens demandaient. 17/20. Et c'est là que ça se corse : Tyrael dit que vous êtes désormais un champion capable de défier et vaincre à la fois les puissances célestes que les puissances infernales. Quel sera donc l'avenir de votre héros ? Laissez-moi cependant vous parler de ce que je sais de l'avenir de Diablo III. La fin de Reaper of Souls nous offre une ouverture possible non seulement vers un retour de Diablo (comme toujours me direz-vous), mais aussi un peu plus sur les pensées de Tyrael à votre égard. Maintenant, le buff Nephalem a disparu avec l'Hôtel des Ventes, et la stat de Magicfind, bien qu'encore existante, se fait rare, et surtout n'est plus essentielle, car le système de loot a été revu. Désormais, il devient plutôt plus difficile de trouver un bon équipement pour un autre personnage que celui que vous jouez sur le moment que de, comme avant, faire une collection d'équipements divers qui pourraient servir à d'autres personnages. Au moins 60% de l'équipement que vous trouvez est spécifiquement fait pour le personnage que vous jouez. Enfin un système viable ! D'autre part, beaucoup de modes de difficulté sont accessibles dès le départ, chacun avec ses avantages. Celui du quatrième mode de difficulté est par exemple de récolter tellement d'expérience qu'une fois l'acte 4 achevé, vous êtes pratiquement niveau 70, alors qu'en Normal, vous roulez relativement facilement sur le jeu, ce qui fait que vous finissez la campagne environ 30-35. L'équipement, tout le long du chemin, est adapté à votre niveau (vous ne tomberez jamais sur une pièce d’équipement que vous ne puissiez pas porter immédiatement), et les objets légendaires ont aussi désormais une utilité réelle, et ne font plus juste joli. En moyenne, un objet élite se garde désormais environ pendant 10 niveaux avant que l'on trouve réellement un meilleur objet rare pour le remplacer, alors qu'avant, c'est tout juste si on avait pas envie de juste rire quand on voyait les stats de certains objets élite. On pourrait penser que cette fin offre à Blizzard de nouvelles bases pour démarrer un nouveau Diablo, mais selon certaines sources, il serait plutôt question d'une seconde extension dans quelques années, dans laquelle votre personnage pourra choisir le chemin de la lumière ou des ténèbres, ce qui devrait influer sur peut-être vos pouvoirs, votre apparence, votre équipement, votre histoire... Les possibilités sont bel et bien nombreuses et paraissent, en théorie, intéressantes, sachant que vous n'avez jamais eu le choix dans les Diablo précédents, vous vous battiez nécessairement du côté du bien. Alors peut-être vous donneraton la possibilité d'ainsi choisir un camp ou vous pourrez épauler les forces des cieux ou celles des enfers, perpétuant ainsi le conflit éternel. Mais peut-être cela créera-t-il aussi simplement des bases pour un vrai MMO Diablo, qui sait... Dans tous les cas, même avec un avenir encore incertain pour Diablo III, son présent s’annonce beaucoup mieux déjà ! Nnamhock PixaRom magazine    19