OCTOBRE 2014_NO.3 - Page 38

SANTÉ PSYCHOLOGIQUE FORUM DE L’ACE SUR UN ENJEU PROFESSIONNEL: LE RÔLE DE L’ERGOTHÉRAPIE DANS LA PRÉVENTION DU SUICIDE par KIM HEWITT, Erg. Aut (Ont.), Association canadienne pour la santé mentale, Waterloo, Wellington et Dufferin, Ontario GIOVANNA BONIFACE, ergothérapeute, directrice générale de l’ACE-CB LARA BELAGAMAGE, étudiante en ergothérapie, University of British Columbia Cet article a été publié dans Actualités Ergothérapiques (2014) Vol. 16, No. 4 et ajouté dans cette revue avec la permission des auteures et de l’Association canadienne des ergothérapeutes (ACE). 38 Les forums sur un enjeu professionnel (FEP) se tiennent annuellement dans le cadre du congrès national de l’ACE. Les FEP abordent des questions prioritaires en matière de santé et de services sociaux et traitent des nouveaux champs d’intervention en ergothérapie. Les FEP sont constitués de présentations par un panel d’experts dans le domaine concerné, et les participants sont invités à exprimer leurs points de vue et perspectives. La discussion donne lieu à la formulation de stratégies et de recomman- dations incitant l’ACE, les ergothérapeutes et les intervenants à passer à l’action, afin d’affirmer la présence de l’ergothérapie dans ces domaines cliniques. Près de 15% des Canadiens ont eu des idées suicidaires au cours de leur vie (Canadian Association for Suicide Prevention, s. d.). En tant qu’ergothérapeutes, nous interagissons régulièrement avec les aspects intimes de la vie quotidienne des clients lorsqu’ils ont des problèmes d’ordre occupationnel. Ainsi, les ergothérapeutes sont susceptibles d’être interpellés par la problématique du suicide. Tryssenaar (2003) a offert des conseils aux ergothérapeutes sur ce sujet, en discutant de l’importance d’intervenir et du rôle de l’occupation pour aider les clients à chasser leurs idées suicidaires. Tryssenaar croit tout particulièrement qu’il est essentiel que les praticiens réagissent et qu’ils incitent les clients à participer à des occupations lorsque la question du suicide est présente. Plusieurs documents auxquels on se réfère couramment en ergothérapie proposent des cadres sur différents sujets associés et peuvent être appliqués aux interventions en matière de suicide. La Prise de position de l’ACE sur la sécurité des clients (Association canadienne des ergothérapeutes [ACE], 2011) recommande aux ergothérapeutes d’adopter les compétences liées à la sécurité décrites dans le document d H8