OCTOBRE 2014_NO.3 - Page 24

MIEUX COMPRENDRE L’ENCÉPHALOMYÉLITE MYALGIQUE [suite] Stulemeijer, de Jong, Fiselier, et Bleijenberg, 2008) est une approche de choix pour cette clientèle afin de désamorcer l’hypervigilance du SNA qui se répercute sur les fonctions cognitives et sur l’affect de ces personnes. J e l’utilise durant certaines activités quotidiennes où les clients ont l’occasion de s’auto-évaluer selon certains critères, conjointement avec le port du moniteur cardiaque, dans le but d’apporter des modifications à leurs habitudes de vie. Diverses approches de gestion de stress et de la douleur ayant une influence sur le SNA sont également à considérer avec cette clientèle. Je constate que la Cohérence cardiaque avec (McCraty, Lanson et Atkinson, 1997) ou sans biofeedback, la Pleine Conscience (Sampalli, Berlasso, Fox et Petter, 2009) et les exercices simples de Qi Gong sont efficaces (Ryu et coll., 1995 ; Craske, Turner, Zammit-Maemp et Lee, 2006). L’ergothérapeute doit aussi tenir compte du fait que 75% à 80% des gens souffrant d’EM rencontrent également les critères de la fibromyalgie (Carruthers et coll., 2011). DÉFICIENCE IMMUNITAIRE L’événement déclencheur de l’EM est souvent une infection aigüe (Carruthers et coll., 2011). Il est fréquent de constater la présence d’entérovirus gastrique et de niveaux anormaux de certaines bactéries dans le tractus gastro-intestinal. L’activation immunitaire est chronique et multisystémique (Carruthers et coll.). L’inflammation est exacerbée par l’exercice 24 invalidité prolongée, car toutes les dimensions de leur vie quotidienne sont atteintes. Il faudrait explorer davantage le potentiel de ce modèle avec cette clientèle. physique. Il y a un lien à faire entre l’hypervigilance olfactive (Randolph et Moss, 1990) et l’exacerbation de symptômes lorsque le client est en présence de perturbateurs endocriniens environnementaux. Ce sont souvent des substances volatiles que les clients reconnaissent à l’odeur et qu’ils évitent consciemment ou non : hydrocarbures, produits nettoyants, assouplissants de lessive, fumée de cigarettes, parfums, produits d’hygiène personnelle, etc. Cependant, plusieurs sont inodores tels que les pesticides, les retardateurs de flammes et les composés perfluorés (Molot, 2014). Le consensus international des critères diagnostiques (Carruthers et coll., 2011) mentionne que chez plusieurs sujets, on constate de plus en plus une hypersensibilité environnementale chimique (HSCM). En pratique privée, on constate de plus en plus un syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM) (Belpomme, 2010). Il faut prendre le temps de faire une bonne anamnèse (Montpetit 2009) incluant le degré d’exposition à des agents stressants avant et durant l’apparition des symptômes, afin de détecter s’il y a un déclencheur comme la présence de moisissures dans la résidence du client ou dans son milieu de travail (ex. suite à une fuite d’eau). Les antécédents de santé comme des rhinites, des otites et autres infections avec prise d’antibiotiques sur plusieurs mois doivent être notés. Lors de ces situations, une expertise en médecine environnementale peut être demandée au médecin traitant. PRODUCTION D’ÉNERGIE ET TROUBLE DU TRANSPORT IONIQUE Erg-go! REVUE DES ERGOTHÉRAPEUTES DU QUÉBEC CELLULAIRE Comme ces personnes vivent un stress physiologique chronique et qu’il y a un manque d’oxygène pour produire de l’énergie, en plus d’un dysfonctionnement mitochondrial, on suggère la prise de suppléments pour encourager le Cycle de Krebs de production d’adénosine triphosphate (plusieurs cofacteurs sont des oligo-éléments et des dérivés de vitamines). Le but est de réduire le stress oxydatif et de retrouver une flore intestinale équilibrée, surtout suite à une prise prolongée d’antibiotiques. Je constate que les personnes suivies en nutrition, en naturopathie ou qui prennent des suppléments prescrits par leur médecin démontrent davantage d’amélioration de leur condition comparativement aux autres. Un support nutritionnel minimal est nécessaire selon plusieurs auteurs (Molot, 2014 ; Fligberg et coll., 2012). renflouer son budget en fonction de son chèque de paie énergétique. Comprendre que la valeur des chèques est moindre qu’auparavant et qu’on doit payer sa dette d’abord pour restaurer ses cellules est un atout pour la réussite en réadaptation. Cela passe par l’acceptation de s’asseoir ou de s’étendre avant d’atteindre ses limites. Les personnes doivent assimiler certains principes comme l’adoption de la position assise en cuisine ou la planification de leurs journées avec le niveau d’énergie qu’elles ont et non celui qu’elles voudraient avoir. En ergothérapie, le parallèle entre le fonctionnement du Cycle de Krebs et le bilan financier énergétique facilite la compréhension du client afin d'éviter de dépasser le seuil anaérobique dans le but de À ce jour, selon mon expérience et celle de dizaines de clients qui m’ont contactée à travers le Québec, très peu de CLSC ont accordé du soutien à domicile pour cette clientèle. Ce sont donc les OCTOBRE 2014_NO.3 Dans les faits, les personnes qui réussissent à améliorer leurs capacités fonctionnelles sont celles sont motivées à apporter des changements dans leurs habitudes de vie, dans leur environnement physique et/ou social et qui ont appris à lâcher prise rapidement au lieu de continuer à s’épuiser. personnes qui ont un bon coussin financier et un réseau familial et social solide qui s’en sortent le mieux avec cette maladie auto-immune invalidante. Un projet pilote pour la population EM portant sur l’autogestion est en cours au Centre de Réadaptation Constance-Lethbridge jusqu’en octobre 2014. Toutefois, ce projet n’inclut pas l