OCTOBRE 2014_NO.3 - Page 12

INNOVATION LA GASPÉSIE SPORTIVE ET ACCESSIBLE par MARIE�CLAUDE ALAIN, erg. [06-082] Diplômée de l'Université de Montréal en 2006, Marie-Claude a débuté sa carrière dans le Bas-St-Laurent, avant d'effectuer en 2009 un retour dans sa région natale, la Gaspésie. En 2011, elle a cofondé la Clinique d'Ergothérapie l'Équilibre, seule clinique privée d'ergothérapie en Gaspésie. 12 Peu importe notre âge, nos aptitudes ou nos limitations, les loisirs représentent un élément essentiel pour se maintenir en bonne santé physique et psychologique. Pour plusieurs, les loisirs contribuent à l’amélioration de la qualité de vie et sont des puissants motivateurs pour aider à se prendre en main. Ils permettent aux gens de garder un certain contrôle sur leur vie via l’activité signifiante, tout en ayant la chance d’occuper des rôles qui ont un sens pour eux. Les bienfaits des loisirs sur la santé physique et psychologique sont largement connus et sont porteurs de sens pour les personnes présentant une déficience physique, intellectuelle ou visuelle. Au Québec, la pratique du vélo a progressé au cours des dernières années. Selon Vélo Québec, en 2010, on comptait quatre millions de cyclistes, soit 500 000 de plus qu’en 2005. Ce sont quatre millions de québécois qui utilisent le vélo pour se tenir en forme, s’amuser, voyager ou tout simplement se déplacer. De ce nombre, deux millions d’adultes, âgés de 18 à 74 ans, font du vélo au moins une fois par semaine. La Gaspésie, quant à elle, offre un cadre magnifique pour la pratique du vélo. Par contre, pour les personnes en situation de handicap, la pratique du vélo peut être complexe, voire inimaginable. Ces personnes ne sont souvent pas en mesure d’utiliser un vélo standard et le coût d’un vélo adapté est appréciable. Le gouvernement du Québec permet l’attribution de tricycles ou de vélos adaptés seulement aux personnes âgées de moins de 18 ans. La naissance d’Accès-Cycle Accès-Cycle est né de l’initiative passionnée d’un groupe de professionnels qui souhaitait rendre accessible le sport