NOREV Catalogue 2019 - Page 85

Quelles sont les origines de la marque ? En 1810, Jean-Frédéric et Jean-Pierre Peugeot se lancent dans la sidérurgie en transformant le moulin à grain familial en aciérie, notamment pour fournir des pièces pour l’horlogerie en ressort et des lames de scie. La famille Peugeot propose son premier moulin à café cubique en bois en 1840 avec mécanisme intérieur en acier. Cette activité emblématique perdura jusqu’en 1960. Avec le temps, la famille Peugeot diversifie ses activités  : outils en aciers, baleines de parapluies, montures d’acier pour crinolines, bicyclettes et enfin motocyclettes. En 1889, à l’Exposition universelle de Paris, Armand Peugeot présente le Type 1, un tricycle à vapeur et rencontre l’inventeur allemand Gottlieb Daimler, venu exposer son révolutionnaire moteur à explosion à essence. Ces deux hommes travaillent ensemble sur un châssis d’un quadricycle qui débouche sur la Type 2 et la Type 3, qui est la première voiture au monde à être fabriquée en série avec 64 exemplaires. Pourquoi le Lion ? En 1847, afin de créer un logo représentant la qualité des outils et des lames qu’ils produisent, Jules et Emile Peugeot s’adressent à l’orfèvre Justin Blazer, graveur à Montbéliard. Le dessin d’un lion est retenu car symbolisant les trois qualités d’une lame  : - dureté des dents comme la résistance d’un lion - rapidité de coupe comme la vitesse d’un lion bondissant, - souplesse de la lame comme celle de l’échine du lion C’est ainsi qu’en 1905, un lion sur une flèche apparaît en tête de calandre sur les voitures de la marque au Lion Peugeot. Quelle est la signification des numéros ? Les premiers modèles possèdent une dénomination assez simple  : le premier modèle en 1889 s’appelle Type 1, le deuxième Type 2 … jusqu’à la Type 190 en 1928. En 1929, la nouvelle Peugeot 201 inaugure une nouvelle nomenclature. Sur ce modèle, le nom est à l’avant du capot et un trou dans le 0 central permet de placer la manivelle de démarrage. Depuis cette époque, la nomenclature est simple, le premier chiffre indique la famille du véhicule, le 0 central représente l’identité de la marque et le dernier indique la génération du modèle, selon son apparition dans le temps. Toutefois, en 2005, avec l’élargissement de la gamme, un double 0 central est introduit pour les modèles à "architecture spécifique", tels que les SUV, crossovers ou monospaces. Enfin, en 2013, lors du renouvellement de la 308, Peugeot décide de figer le dernier chiffre  : désormais tous les modèles finiront avec le chiffre 8. 83