New Wave Switzerland Cottover_SS_2019_SwFRA_NoPrice_LR - Page 25

Cottover utilise uniquement du coton certifié Fairtrade... On appelle parfois le coton « or blanc », parce qu’il est source de revenu pour environ 100 millions de foyers dans 70 pays. Mais ce n’est pas toujours évident d’être producteur de coton. La concurrence sur le marché mondial est très dure et le prix du coton a fortement chuté ces dernières décennies. Cela entraîne des difficultés sérieuses pour les producteurs de coton dans les pays en développement qui n’ont pas les ressources nécessaires pour concurrencer le coton hautement subventionné issu de pays plus aisés, tels que les États-Unis. Fairtrade définit des critères garantissant un prix minimum aux producteurs, qui permette de couvrir les coûts d’une production durable. Le producteur perçoit également une prime qui doit servir au développement de la communauté locale, par exemple en constru- isant une nouvelle école. Fairtrade représente une sécurité pour les producteurs dont les marges sont déjà faibles. Chaque fois que vous choisissez un produit fabriqué en coton certifié Fairtrade, vous aidez ces producteurs à améliorer leurs conditions de travail et de vie. Cottover n’utilise que du coton certifié Fairtrade! Le terme biologique est utilisé pour la culture, dans notre cas la culture du coton, qui est d’origine végétale. Biologique signifie aussi une culture naturellement équilibrée, conformément à des critères approuvés au niveau international. En pratique, le coton biologique signifie trois choses : 1.Pas de produits chimiques / pesticides ! Tout insecticide ou herbicide utilisé doit être distribué manuellement 2.Pas de fertilisant chimique 3.Pas d’organisme génétiquement modifié (OGM) ...et un label environnemental sur le polyester à partir de matériau recyclé. Le polyester est une fibre artificielle utilisée pour la confection de vêtements de sport et de tissus d’ameublement. Il est également très courant que le polyester et le cotonsoient utilisés dans des tissus mélangés. La matière première du polyester provientgénéralement de sources fossiles, mais l’impact environne- mental pourrait être réduit si le polyester avait été produit avec un matériau recyclable. Il peut s’agir de bouteilles en PET recyclées ou de tissus de rechange issus de la production de textiles ou de plastiques. L’utilisation d’énergie lors de la production de fibres peut ainsi être réduite d’environ 70%. L’eau n’est utilisée qu’en petite quantité lors de la production. Le polyester n’a pas les mêmes problèmes chimiques que le coton lorsqu’il fabrique des fibres car il n’est pas cultivé naturellement. En plus des intérêts environnementaux évidents qu’apporte le coton biologique, il existe également d’autres avantages. Le coton cultivé de manière naturelle, sans le stress lié aux fertilisants, est de meilleure qualité, avec des fibres longues, homogènes et douces. Lorsque le vêtement est fabriqué à base de coton biologique, cela signifie que le coton utilisé dans le vêtement est biologique, mais les vêtements eux-mêmes ont pu être décolorés, teints ou traités de toute autre manière, au même titre que les vêtements fabriqués de manière conventionnelle. Ainsi, le coton biologique est, certes, une bonne chose, mais les vêtements bénéficiant d’un label écologique, c’est le top! Pourquoi ? Parce que les exigences environnementales s’appli- quent tout le long, de la matière première, par exemple, le coton, au produit final. Pour obtenir une certification Fairtrade du coton, chaque fournisseur de la chaîne d’approvi- sionnement doit être certifié par Flocert (un organisme de certification indépendant). Ces inspections doivent être renouvelées tous les ans, afin que les fournisseurs conservent leur accréditation. De plus, à chaque fois que le coton ou le matériel est transporté au cours de la chaîne d’approvisionnement, un certificat de traçabilité spécial appelé « certificat de transaction » est établi. De cette façon, l’organisme de certification peut contrôler le flux du coton biologique, c’est-à-dire le volume qui entre chez le fournisseur et le volume qui en sort. Et les chiffres doivent correspondre. 25