Montréal pour Enfants vol. 17 / nº 2 - Printemps 2017 vol. 17 n°5 Automne 2017 - Page 24

24 loisirs www.montrealpourenfants.com LE VILLAGE QUÉBÉCOIS D'ANTAN. LA GRANDE FÊTE DE LA SORCELLERIE. Le dimanche 29 octobre, l’esplanade de la Place des Arts se transformera en village de la sorcellerie de l’Ordre des petits sorciers et petites sorcières de Montréal. Quelques coquins patrons sommeront même leurs employés de se vêtir drôlement pour venir travailler; ce sera le cas, notamment, au Musée des enfants, www.museepourenfants.com où, toute l’année, on a déjà l’habitude de déguiser les jeunes visiteurs selon le métier de leur rêve. Lorsque tout le site extérieur de Mont-Tremblant se donnera également un air de fête, des animateurs costumés monteront la garde même à l’intérieur du décor futuriste de combat au laser et des scénarios de jeu d’évasion de Mission Liberté missionliberte.com/fr. Destination hantise Mais d’autres espaces, par leur mission ou leur histoire, sont également à s’entourer d’une aura de hantise, dont le Village Québécois d’Antan, qui n’a rien à envier aux contrées avoisinantes en cette période, depuis maintenant dix ans. Le Village hanté www. villagequebecois.com de Drummondville, au Centre-du- Québec, promet toutefois de basculer d’une décennie à l’autre par des scénarios plus effrayants que jamais, dont un tout nouveau laboratoire expérimental voué à la conception de zombies. Bien sûr, cela est beaucoup trop effrayant pour les enfants, alors les organisateurs ont prévu le coup en créant deux zones totalement distinctes pour les petits et les grands. Pour retenir les petites foules, on misera alors davantage sur les maquillages, les contes et les bonbons, mais aussi sur les jeux d’adresse, les labyrinthes et autres épreuves très participatives. Les Trifluviens qui furent condamnés au silence de leur vivant, au cours des derniers siècles, tenteront de se faire entendre à la vieille prison du Musée québécois de culture populaire www.culturepop.qc.ca, mais ils seront attendus de pied ferme par une horde de chasseurs de fantômes, auxquels pourront se joindre les 8  à  12  ans et leurs parents, les 28  et  29  octobre. Toujours à Trois-Rivières, les ouvriers d’autrefois feront résonner leur histoire par la voie de leurs fantômes, qu’incarneront quelques acteurs, au Musée Boréalis www.borealis3r.ca, les 14-15, 21-22 et 28-29 octobre. Mais comme les fantômes sont très recherchés, en cette saison, on vous conseille fortement de réserver (819-372-4663). On peut aussi traverser le temps en passant par le chemin de fer de l’ancienne gare de l’Exporail de Saint-Constant www.exporail.org, du 13 au 29 octobre. Évidemment, des décors macabres y attendent les familles, de même que quelques ateliers de bricolage. Le dimanche, les jeunes et leurs parents y trouveront néanmoins le moyen de filer hors de cet univers inquiétant à bord d’un tramway d’époque, qui parcourra la nature automnale et montérégienne de Saint-Constant.