Montréal enSanté MES V10N2 Printemps/Spring 2018 - Page 75

Inspirer la nouvelle génération de leaders philanthropes Inspiring the Next Generation of Philanthropic Leaders Par | By Kristina Anastasopoulos De gauche à droite, les jeunes leaders/From left to right, young leaders: Jason Paseli, Alexandra Reda, Nicolas Pendenza, Gabriella Musacchio, Layla Todaro, Ariana Filippone et/and Marcella Pacitto L Comité des jeunes professionnels, composé de nouveaux visages T fessionnels de différents domaines, un même esprit les anime en ce though professionals in different fields, they are like-minded a prochaine génération de donateurs de la Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) s’est unie pour former un provenant de milieux variés, et âgés de 20 à 35 ans. Bien que pro- qui a trait à une cause : améliorer la qualité de vie des patients qui reçoivent des soins à l’Hôpital Royal Victoria du CUSM. La plupart des dix hommes et femmes du comité ont commencé he McGill University Health Centre (MUHC) Foundation’s next generation of givers has bonded together to create a Young Professionals Committee, comprised of fresh faces from varied walks of life – ages ranging from 20 to 35 years old. Al- when it comes to one thing: improving the quality of life of pa- tients receiving care at the Royal Victoria Hospital of the MUHC. Most of the ten men and women that make up the committee par être des bénévoles qui participaient aux activités de financement were once volunteers who lent their time to fundraising events gement plus soutenu, avec pour aspiration d’entrainer la prochaine deeper level of participation, aimed at getting the next generation organisées par la Fondation du CUSM. De là est née un désir d’enga- génération dans leur mouvement. Alexandra Reda et Gabriella Musacchio sont deux des forces diri- held by the MUHC Foundation. From there came a fervency for a involved in the movement. Alexandra Reda and Gabriella Musacchio are two of the driving geantes des efforts du groupe. « Je travaille à temps plein dans le do- forces behind the group’s efforts. “I work full time in philanthropy que je vois chaque jour, dit Gabriella. Apprendre à redonner à sa com- Gabriella says. “There’s a significant importance in learning how maine de la philanthropie, et je suis impressionnée par l’ampleur de ce munauté est d’une importance capitale, surtout pour ceux de ma géné- ration, qui vont former la prochaine génération de donateurs. J’espère pouvoir leur transmettre cette notion. » Alexandra ajoute que son désir de s’impliquer davantage est également né de son expérience en phi- lanthropie. « Donner en retour, même si c’est par du simple bénévolat, nous ouvre les yeux sur la multitude de problèmes à résoudre, dit-elle. Nous voulons aider les gens de notre âge à réaliser cela et à devenir mo- tivés à contribuer. C’est dans cet esprit que notre comité s’est formé. » g and am humbled by the magnitude of what I witness every day,” to give back to your community, especially with people of our gen- eration—the next generation of donors—and that’s something I hope I can bring to the table.” Alexandra adds that her desire to do something more also came from her experience in philanthropy. “Giving back, even if it’s just volunteering, opens your eyes to the multiplicity of problems that need solving,” she says. “We want to help people our age see this and get encouraged to help, so it was in that spirit that this committee came to be.” gg SPRING 2018 MONTRÉAL enSANTÉ 73