Modèle de développement des athlètes 2017 - 2021 - Page 96

La Fédération internationale de Tennis (1) a analysé les (a) Parties par manches – Hommes résultats de 55,000 10,5 matchs joués par les hommes, de 1968 à 1998, et a constaté une augmentation progressive du nombre de bris d’égalité durant cette période de 30 ans. Leur conclusion démontre une domination croissante Wimbledon du serveur au fil du temps et ce, sur toutes les surfaces - 10,0 même si la nature du jeu a changé de manière significative depuis l’époque de la raquette en bois. Depuis l’année US Open 2000, le pourcentage de matchs atteignant le pointage de 6-6 est demeuré relativement stable, à l’exception d’une augmentation progressive au tournoi de Roland Garros. 9,5 Australie de Open Cette hausse est probablement due à l’augmentation la vitesse du service pendant cette période. Roland Garros (b) Points par partie – Hommes 6,5 manches Australie Open 6,3 6,2 POINTS PAR MATCH ET JEUX PAR MANCHE Le Tableau 6 démontre, pour les matchs en simple mas- culin au cours de la période 2001-2009, que le nombre de jeux par manche et le nombre de points par jeu sont déterminés à partir du nombre total de manches, de jeux et de points joués lors des 127 matchs disputés durant les quatre tournois du Grand Chelem. (a) Parties par manches – Hommes 10,5 6,0 2000 2002 2004 2006 Année 2008 2010 De ce fait, on constate qu’il est plus difficile de briser un serveur à Wimbledon. Le nombre moyen de jeux dans une manche est plus élevé à Wimbledon que dans les trois autres tournois alors que la moyenne de points par jeu est moins élevée. À chacun des tournois du Grand Chelem, le nombre de jeux par manche est demeuré relative- ment constant au cours de la période 2001-2009, mais le nombre de points par jeu a diminué d’environ 3 % durant cette même période. CONCLUSION Roland Garros 6,4 L’analyse des données sur les épreuves en simple mascu- Wimbledon US Open Dans ces mêmes tournois, le nombre moyen de manches dans un match varie de 3,55 à 3,85 sans distinction nette entre les tournois et sans tendance claire au fil des années. Généralement, à chaque tournoi, 60 à 70 matchs sont joués en trois manches, 30 à 40 matchs sont joués en quatre manches et 20 à 28 matchs sont joués en cinq manches. Le nombre de manches dans un match semble Points par du partie – Hommes dépendre (b) davantage tirage au sort que de la surface 6,5 du terrain. Figure 6 Nombre de parties par manche et nombre de points par partie – Hommes 2001-2009 10,0 US Open 9,5 Australie Open Roland Garros 2002 Wimbledon 6,1 Certains des pointages de 6-6 se produisent lorsque les deux joueurs gagnent six jeux de suite sans perdre une 9,0 2000 2002 2004 2006 2008 seule partie lors de leur service. D’autres pointages de 6-6 2010 Année se produisent quand les deux joueurs perdent un nombre identique de jeux lorsqu’ils sont au service. À Wimbledon, environ 75 % des pointages de 6-6 sont le résultat du fait qu’aucun des deux joueurs ne perd son service. À l’Open d’Australie, à Roland Garros et à l’Open des États-Unis, près de la moitié des pointages de 6-6 sont dus au fait que les deux joueurs perdent leur service un nombre égal de fois. 9,0 2000 Roland Garros 6,4 2004 2006 Année 2008 2010 lin lors des quatre tournois Australie du Open Grand Chelem démontre que le tennis ne cesse de changer. La vitesse du service 6,3 est maintenant plus élevée que jamais et le nombre d’as continue d’augmenter. Fait remarquable, le nombre de doubles fautes a diminué au cours des dix dernières 6,2 Wimbledon années. Le nombre de bris d’égalité est plus élevé sur le gazon de Wimbledon, mais il US est demeuré relativement Open 6,1 constant dans les trois autres tournois au cours des dix dernières années, à l’exception d’une légère augmentation progressive à Roland Garros. De même, le nombre de jeux 6,0 par manche est plus élevé 2006 à Wimbledon en 2010 raison de la 2000 2002 2004 2008 surface du terrain plus rapide, mais il est demeuré relative- Année ment constant dans les trois autres tournois au cours des dix dernières années. Source : « Coaching & Sport Science review » ITF 2017-2021 95