Modèle de développement des athlètes 2017 - 2021 - Page 16

2 En 2016, nous avons pu observer que chez les 50 pre- miers joueurs et joueuses des classements ATP et WTA en simple, les femmes et les hommes ont pratiquement joué le même nombre de tournois. Les femmes ont participé à 22 tournois durant l’année et ont pu comptabiliser de 65 à 80 matchs en simple. Pour leur part, les hommes ont par- ticipé à 23 tournois et joué de 70 à 90 matchs en simple. Aussi, nous avons pu remarquer que très peu de joueurs, autant du côté masculin que féminin, jouent à la fois en simple et en double. Des recherches antérieures ont suggéré que le tennis était un sport « aérobique » en raison de la durée des matchs (de 2 à 5 heures avec des valeurs relativement modérées de la fréquence cardiaque). Lors d’un match, l’éventail de la fréquence cardiaque est assez large étant donné les nombreux changements d’intensité « stop and go ». La pratique du tennis nécessite des mouvements explosifs répétés et rapides suivis d’une période de repos et ce, sur une longue période de temps. À un haut niveau, les rapports de travail / repos sont portés de 1:2 à 1:5. La durée réelle du jeu pendant un match repré- sente de 20 à 30 % de la durée totale d’un match. La durée des points peut varier considérablement en fonction de facteurs comme la surface, le style et le niveau de jeu. Selon la surface, la durée des points peut varier de 3 à 15 secondes. Dans toutes les études, la durée moyenne d’un point était de 8 secondes. Il a été démontré que le style de jeu peut également influencer la durée d’un point. Les athlètes offensifs prennent moins de temps pour compter un point ou finir un jeu alors que ceux qui préfèrent jouer en fond de terrain voient la durée de leur jeu s’allonger. 2. PORTRAIT DE L’ATHLÈTE DE NIVEAU INTERNATIONAL Lorsque nous assistons à d’importants événements sportifs, nous sommes souvent ébahis devant les capaci- tés techniques, la facilité apparente des mouvements, et l’impression de puissance que dégagent les athlètes. Le joueur de tennis de haut niveau frappe la balle avec force, se déplace très rapidement sur toutes les zones du terrain et lutte contre son adversaire durant un match qui dure parfois plusieurs heures. Un simple joueur passionné de ce sport qui dispose d’une raquette lui permettant d’accélérer ses coups, se rendra vite compte que la préparation technique, l’entraînement et le travail spécifique sont insuffisants et qu’il faut aussi se préparer physiquement. ÂGE OPTIMAL - HAUT NIVEAU Selon les statistiques de 2016, chez les 50 premiers joueurs au classement ATP, le groupe d’âge dominant chez les hommes est entre 33 et 35 ans (moyenne d’âge du Top 50 est de 28.58 ans) tandis que chez les 50 premières joueuses au classement WTA, le groupe d’âges dominant chez les femmes se situe entre 25 et 27 ans (moyenne d’âge du Top 50 est de 25.68 ans). (Voir annexe I). PHYSIQUE – MORPHOLOGIE Chez les hommes, la taille moyenne des athlètes se situe entre 185 et 190 cm. Leur poids moyen est d’environ 82 kg. Pour la plupart des femmes, leur taille moyenne atteint de 172 à 178 cm alors qu’elles pèsent environ 64 kg. Le joueur de tennis moderne doit surtout être très fort et rapide mais pas de la même manière qu’un haltéro- phile ou qu’un coureur de 100 mètres. En effet, lors d’une compétition, l’haltérophile doit soulever, une seule fois, le plus grand nombre possible de kilos et le sprinter doit atteindre, une seule fois, la plus grande vitesse possible de course sur une piste. La force dont le joueur de tennis a besoin doit lui per- mettre d’accélérer le mouvement de la raquette, qui pèse moins d’un demi-kilo, et d ͍ձȁԁɕȁ)ٕ́ͽ́ոɥѕ̰ѽթ)ɕєЁո́Ʌɔ̰)ȁЁͥeѥȁeոэ)AȁeɇЁͥՔeոՕȁѕ)͔́ɅЁȁ͔ϊeϊeͅЁeո)Ʌѡ9́ͅٽ́թɓeդՔх)ѽхɍՔȁոՕȁѕ́ɅЁոэ)͔ɅɕЁɔ)͕مЁ́Ʌ̰́)ɕս́Քȁ͔͍ձɔ͔)́Օ́ͭщԁٽ剅 )ՕаՕȁѕ́Ʉ͕ȃ՝ѕ)͕́́eɅЁɔՔ) ͔́́́ͅɕɍɽаȁ)ѕɅȁٕ́́ѥѥ̸1ՕȁɄ)ϊeɇȁٕͥեՅЁ́́Ё)ѥ̰́́ԁé́ԁ)ɑ̰ѽЁɕɽեͅЁٕ́́́)́ٽ́Ё͕́٥̸)1ɍ٥ѕ͔ЁeɅɅɥѥՕ́ȴ)ѥձɕ́ԁՕȁѕ̰ͽЁЁ̃)ͅѥٕ́ѕՕ́ɔ)ɽɧЃՔ1ՕȁЁ͔)ɅЁЁɅȁٕչեፕ)ѥЁаѽЁɍɕɍЁ)͍ձɔЁѥձɔ͔)ͅ ѕа́хѽ́Ք)ѕ́eթɓeդͥєոͥՔ)ӊ$Օ́ՔͽЁ́ə́ԁ́́)Ʌѥ̰́Օ́Ё́Օ͕ٕ́Ёȁ)́Յ́٥ѕ͔аeɅ)ɍͥٔЁɑѥ(ܴĀ$