Modèle de développement des athlètes 2017 - 2021 - Page 109

Année Championne, filles, Internationaux des États-Unis Pays Principale(s) surface(s) de jeu Champion, garçons, Internationaux des États-Unis Pays Principale(s) surface(s) de jeu 1990 Magdalena Maleeva Bulgarie Dur 1990 Andrea Gaudenzi Italie Terre battue 1991 Karina Habšudov Tchécoslovaquie Terre battue 1991 Leander Paes Inde Dur 1992 Lindsay Davenport États-Unis Dur 1992 Brian Dunn États-Unis Dur 1993 1994 Maria Bentivoglio Italie Terre battue 1993 Marcelo R.os Chili Terre battue Meilen Tu États-Unis Dur 1994 Sjeng Schalken Pays-Bas Terre battue / dur 1995 Tara Snyder États-Unis Dur 1995 Nicolas Kiefer Allemagne Terre battue / dur 1996 Mirjana Lučić Croatie Terre battue 1996 Daniel Elsner Allemagne Terre battue / dur 1997 Cara Black Zimbabwe Dur 1997 Arnaud di Pasquale France Terre battue / dur 1998 Jelena Dokić Australie Dur 1998 David Nalbandian Argentine Terre battue 1999 Lina Krasnoroutskaya Russie Terre battue 1999 Jarkko Nieminen Finlande Dur 2000 Maria Emilia Salerni Argentine Terre battue 2000 Andy Roddick États-Unis Dur Année Tableau 5 : Championnes des Internationaux des États-Unis junior de 1990 à 2000 les surfaces de développement Tableau 6 : Champions des Internationaux des États-Unis junior de 1990 à 2000 et les surfaces sur lesquelles ils se sont développés Conclusion Le tennis est un sport très riche en histoire mais remarqua- blement pauvre en analyse systématique et objective. Plu- sieurs observateurs sont étonnés de voir le tennis tirer de l’arrière, par rapport aux autres sports, en ce qui concerne la compréhension de ses propres tendances. Le milieu du tennis a mis du temps à utiliser les vertus de l’analyse des performances. À cause de ce retard, les acteurs de ce sport (à savoir les joueurs et les entraîneurs) n’ont pas toujours pu prendre des décisions tout à fait éclairées sur le court et à l’extérieur de celui-ci. Les récentes modifications aux règlements apportées par l’ITF, permettant l’usage de la technologie pour la cueillette de données lors des matchs, montrent que les dirigeants de l’ITF acceptent désormais que la technologie fasse partie de ce sport. En effet, le sport peut maintenant bénéficier de l’utilisation straté- gique de la technologie pour développer de nouvelles références quant à l’intelligence du jeu. La manière dont cette information peut être traitée, afin d’améliorer le pro- cessus de coaching, représente un avantage considérable. Source : « Coaching & Sport Science review » ITF 108 Modèle de développement des athlètes