Modèle de développement des athlètes 2017 - 2021 - Page 70

5 5.3 ARGUMENTAIRES DES PROGRAMMES SPORT-ÉTUDES AU SECONDAIRE L’objectif fondamental d’un programme sport-études est de permettre à l’étudiant-athlète reconnu de concilier le plus possible ses objectifs sportifs et académiques. Ainsi, l’étudiant-athlète pourra atteindre son plein développe- ment tout en lui assurant une vie équilibrée. En tout temps, la réussite scolaire doit primer sur la réus- site d’objectifs sportifs. Ce principe important oriente les normes d’admission des élèves dans les écoles ayant des programmes reconnus. Le rythme exigé pour les appren- tissages est plus élevé que dans les programmes réguliers, où le temps passé en classe est moindre. L’étudiant-athlète doit s’engager avec beaucoup d’autonomie et de sérieux s’il veut réussir Un étudiant-athlète reconnu est un jeune qui vise l’excel- lence sportive. Il a donc dépassé le stade de l’initiation au tennis. Il est reconnu comme athlète « espoir », « relève », « élite » ou « excellence » par Tennis Québec auprès du Ministère des Affaires municipales, du Sport et du Loisir (MAMLS). L’excellence sportive indique que le niveau de performance de l’étudiant-athlète, le nombre et le niveau de compétitions, ainsi que les conditions d’encadrement correspondent aux attentes inscrites dans le modèle de développement de Tennis Québec. 5.3.1 CLIENTÈLE La clientèle ciblée évoluant dans le programme Sport- Études au niveau secondaire est en très grande majorité des athlètes de statut Espoir. Ces athlètes sont habituelle- ment âgés entre 13 et 17 ans. Les athlètes doivent rencon- trer les exigences tant au niveau académique qu’au niveau tennistique. Au mois d’octobre de chaque année, Tennis Québec doit approuver la liste des étudiants-athlètes remise par le MELS. 5.3.2 ADMISSIBILITÉ Les athlètes sont sélectionnés en fonction de leurs per- formances sportives et de leurs habiletés tennistiques, ce qui leur permet de conserver le niveau et l’engagement exigés. La sélection finale revient à l’entraîneur-chef des différents programmes Sport-Études. Durant l’année précédant l’entrée au secondaire, un athlète doit : • S’être entraîné un minimum de 10 heures / semaine (programme technico-tactique, physique et psycholo- gique) sur une période de 44 semaines. • Avoir joué un minimum de 10 tournois provinciaux durant l’année. • Posséder un classement provincial parmi les 60 meil- leurs joueurs chez les garçons ou les 40 meilleures joueuses chez les filles. • Satisfaire aux standards des tests physiques (tests de Tennis Canada). • Signer le protocole d’entente avant le 31 octobre de chaque année. • Les athlètes qui ne satisferont pas aux critères du classe- ment peuvent être évalués par Tennis Québec. Lors de ses études secondaires, l’athlète doit : • S’être entraîné un minimum de 15 heures / semaine (programme technico-tactique, physique et psycholo- gique) sur une période de 44 semaines. • Avoir joué un minimum de 15 tournois durant l’année (provincial, national et international). • Posséder un classement provincial parmi les 40 meil- leurs joueurs chez les garçons ou les 25 meilleures joueuses chez les filles. • Satisfaire aux standards des tests physiques (tests de Tennis Canada). • Signer le protocole d’entente avant le 31 octobre de chaque année. • Les athlètes qui ne satisferont pas aux critères du classe- ment peuvent être évalués par Tennis Québec. Un athlète qui ne respectera pas les exigences du pro- gramme sera suspendu du programme Sport-Études pour une période minimale d’une année. 5.3.3 JUSTIFICATION DU PROGRAMME SPORT-ÉTUDES Le but du programme Sport-Études est d’aider les élèves- athlètes à mieux concilier leurs études et leur sport. En augmentant les heures d’entraînement, les athlètes peuvent être en mesure d’atteindre leurs objectifs sportifs et académiques tout en conservant une certaine qualité de vie nécessaire à un développement équilibré. Les athlètes peuvent s’entraîner cinq jours par semaine à raison de trois heures par jour et avoir le temps de conti- nuer le travail au niveau technico-tactique, physique et psychologique. Pendant la période scolaire, les athlètes de 13-14-15 ans participent à 10 tournois en moyenne, et les joueurs de 15-16-17 ans à 18 tournois. Ses nombreux avantages : • Offrir aux athlètes un entraînement quotidien préparé, structuré et encadré par des entraîneurs certifiés de niveau 3. • Augmenter le nombre de compétitions à l’extérieur de la province afin de permettre aux joueurs de se mesu- rer plus souvent à des adversaires de haut niveau, de calibre national et international. • Permettre aux athlètes de poursuivre leur parcours aca- démique malgré les absences dues aux compétitions, aux camps d’entraînement et aux tournées. • Assurer une préparation physique adéquate aux ath- lètes grâce à un programme d’entraînement spécifique. 2017-2021 69