Modèle de développement des athlètes 2017 - 2021 - Page 17

Pour ce qui est de la valeur des tests, il n’existe pas de règles uniformisées au niveau international. Chaque pays utilise sa propre batterie de tests (on y retrouve souvent les mêmes). Mais les standards de plusieurs tests sont très différents d’un pays à l’autre du fait que ces tests ne sont pas administrés de la même manière. Tennis Canada a donc sa propre batterie de tests. Par exemple, pour les jeunes joueurs de 6-12 ans, les tests évaluent la coordination œil- main (lancer-attraper), les courses spécifiques avec raquette (1/2 spider et spider), la vitesse (20 mètres), la puissance du haut et du bas du corps (lancer de balle et saut en longueur ou vertical) et l’endurance (beep test) (Voir annexe 2). Pour les joueurs de 13 ans et plus, nous utilisons les tests de la Fédération française (voir annexe 3). PSYCHOLOGIE Le tennis est un sport fascinant car, au-delà de toutes les qualités physiques requises pour le pratiquer, l’issue d’un match dépend en grande partie de l’approche psycho- logique de l’athlète. En général, le joueur fait face à des situations de jeu très différentes (même si l’adversaire est le même) et chaque rencontre est différente. En consé- quence, la « bataille » se mène de bien des manières. Il faut environ dix ans ou 10 000 heures de pratique (entraînement et compétition) pour développer un joueur de tennis de haut niveau. Cette période de développe- ment est appuyée par différentes étapes de l’apprentis- sage : des phases de croissance émotionnelle, physique et technique. Dans le cadre de ce processus, des qualités mentales-clés doivent être déployées (voir annexe 4). Au tennis, tant les entraîneurs que les joueurs sont d’accord pour affirmer le rôle primordial de la psychologie pour réussir dans ce sport. Ce consensus est né de leur analyse du jeu qui reconnait l’importance des caractéris- tiques psychologiques, de la force mentale et des habi- letés psychologiques communes aux grands joueurs de tennis. Les qualités mentales importantes requises pour le joueur international · · · · Plaisir Confiance en soi Motivation / Passion Pensée positive · · · · Gestion d’erreur positive Focus / Concentration Contrôle émotionnel Gestion du temps TECHNICO-TACTIQUE Les principes techniques fondamentaux sont les éléments techniques indispensables pour atteindre l’efficacité des coups et qui respectent les principes biomécaniques. Le tennis d’aujourd’hui est devenu un sport extrêmement physique. Chez les joueurs masculins, nous remarquons qu’ils possèdent un jeu très complet. Ils sont solides et n’ont droit à aucune faiblesse et ce, dans tous les aspects techniques de leur jeu. Ils possèdent au moins deux coups très dominants. Ce sont à partir de ces coups, en général le coup droit et le service, qu’ils construiront leurs points (voir annexe 5). Chez les femmes, le jeu est de plus en plus rapide et puissant. Celles-ci possèdent, entre autres, un revers foudroyant. Aussi, elles se doivent de posséder une volée frappée (swing volley) afin de prendre l’avantage de l’échange quand elles déstabilisent leur adversaire du fond du terrain. Les femmes sont habituellement meilleures en retour de service qu’en service. Quelle que soit la surface, les hommes et les femmes conservent leur propre tactique. Les joueurs masculins frappent la balle en y mettant beaucoup d’effet brossé et en se positionnant pour utiliser leur coup droit. Ils varieront leur jeu en changeant le rythme du jeu. Chez les femmes, le jeu ressemble davantage à une bataille de fond de terrain mais à haut régime. Selon les experts, dans quelques années, les femmes joueront du tennis qui ressemblera étrangement à celui des hommes. Ce change- ment est déjà commencé. PRISE DE DÉCISION Savoir réagir à un signal donné, être capable d’anticiper et de s’organiser, faire les bons choix, prendre la bonne déci- sion, est primordial pour un joueur de tennis. De même, au niveau moteur, être capable d’actions spontanées efficaces, de mouvements réactifs énergiques. Le tennis est un sport à habile tés ouvertes. Une habileté est dite ouverte lorsque l’environnement affecte l’exécu- tion de l’habileté. Ainsi, au tennis, le caractère changeant de nos contextes tactiques (balles reçues) jumelé au caractère changeant de nos objectifs tactiques (balles envoyées) créent, en retour, une immense gamme d’habi- letés diverses. Une fois la situation perçue (identifiée et interprétée), le joueur devra prendre une décision pour répondre à la situation en question. Il fera son choix en fonction d’un ensemble de situations diverses (au service, en retour de service, les deux joueurs en fond du terrain…) et égale- ment, en fonction de variables tactiques (caractéristiques du joueur, zones de jeu, styles de jeu…). Les principes tactiques fondamentaux sont les principes que le joueur doit respecter sur le terrain pour gagner un point. C’est son mode de conduite. La tactique est étroitement liée à la technique. L’éventail des tactiques d’un joueur est tributaire de sa technique. Plus le joueur possède une technique parfaite dans tous les domaines, plus il a le choix de ses tactiques. 16 Modèle de développement des athlètes