MDT - Page 54

Culture 56 I ci comme là-bas, il est question de géométrie simple. La même dynamique d’intégration fondée sur l’utilisation du verre. Le même désir de mélange permanent avec le paysage et de se sentir proche de l’eau. Le même souci de fixation définitive des matériaux considérés comme essentiels dans le vocabulaire de l’architecture: le béton et l’acier. la parcelle sur un terrain difficile, de conserver et de Le salon est lié à la salle à manger par une surface de respecter les arbres existants et, évidemment, la pente circulation entièrement vitrée qui intègre une plateforme, une piscine à débordement et le jardin latéral. considérable à envisager,» ajoute-t-elle. La salle à manger s’ouvre directement vers l’extérieur. Une fois les chambres aménagées, le reste était une question d’articulation des espaces tout autour des Ainsi, presque entièrement entourée par des panneaux éléments clés: «A l’entrée, par exemple, on trouve un vitrés, la maison semble être immergée dans le miroir d’eau qui déborde par étagements successifs. paysage envi ronnant. Un mur jaune bien visible traverse la construction de la maison tout entière, toilettes des invités, cuisine, Mais cela ne signifie pas que l’architecte a délaissé garde-manger et escalier de service inclus,» explique un sentiment de chaleur qui est propre à une maison familiale. Au contraire. Fernanda Marques. Compte tenu de l’espace-temps de près d’un siècle, entre la construction de Mies Van der Rohe et celle de Fernanda Marques, il n’est pas surprenant que la vigueur du thème qui relie les deux bâtiments soit la transparence. Ainsi, l’idée forte de l’architecte consiste à ouvrir la maison et son espace environnant pour Un autre point focal, l’escalier en colimaçon, donne mieux capter la lumière et créer des vues spectaculaires accès à la mezzanine, en continuité avec la salle de presse, la salle de fitness et le balcon avec sa cheminée. pour les occupants selon les différents points de vue. L’étage inférieur est plus privatif: une zone dédiée à la «Travailler à la limite entre la transparence maximale famille qui contient une salle de jeux et trois suites. et le niveau idéal de la vie privée pour chaque espace a L’entrée de la suite principale se fait via un large couloir été mon plus grand défi,» explique Fernanda Marques, qui s’ouvre sur les deux salles de bains, pour lui et pour architecte basée à São Paulo et auteur de la conception. elle, avec placards walk-in. «Il y avait aussi un besoin d’insérer la maison dans «J’ai choisi, pour l’intérieur, de créer des paysages plus introspectifs, sur la base de l’éclairage indirect, en particulier dans le salon, avec son plafond à double hauteur, et en utilisant des finis chauds, tels que le bois. Après tout, une maison doit ressembler à une maison!» conclut Fernanda Marques. Page de gauche Un design à la fois Rétro et Moderne Page de droite Harmonie de blanc pour petit salon