Lina AUDY - La Psycho-Neuro-Somatique (PNS) - Page 13

La partie du cerveau responsable de l’homéostasie ne “réfléchit” pas, elle exécute. Comme son rôle est le maintien de l’équilibre de notre biologie, elle exécute “les consignes” en déclenchant des commandes dans le corps selon ce qu’il reçoit comme messages en provenance de notre néocortex (pensées), ou de notre limbique (émotionnel) et reptilien (instinctif ). C’est par ses connections neuronales que le cerveau gère le maintien de l’équilibre biologique de la vie et qu’il répond à notre vécu physique et émotionnelle. Ce sont ces connections neuronales qui nous transforment, en “bioligisant” notre vécu émotionnel. En se “biologisant”, nos émotions produisent des connections neuronales qui deviennent nos programmations, notre système de référence, qui se mettent à “dicter” nos réactions présentes. Grâce à l’impressionnante plasticité de notre cerveau et par une approche PNS simple et consciente, il est possible de modifier nos circuits neuronaux et ainsi dissoudre nos programmations du passé qui, souvent, sont devenues désuètes ou mésadaptées à notre présent.

NEURO

Le cerveau déclenche,

PSYCHO

Dû à un stress non résolu,

Depuis longtemps, il est reconnu que le stress affecte la santé. On reconnaît maintenant que le cerveau ne réagit pas de façon aléatoire aux événements et situations de notre vie, mais qu’il réagit aussi à nos pensées engendrées par le réel ou par notre imaginaire. Le cerveau, programmé pour assurer la vie, réagit de façon précise sur notre biologie afin de solutionner des états d'esprit en lien avec des expériences ou des situations conflictuelles vécues ou imaginées. En d'autres mots, il y a une “intelligence de vie” derrière la maladie, les maux physiques ou les maux psychologiques.

Puisque nos pensées (Psycho) influencent directement notre dynamique neuronale (Neuro) et que cette dernière influence directement notre corps (Somatique), il est possible, par l’analyse du vécu de la personne et de la réaction biologique, de discerner ce qui préoccupe la personne profondément et comprendre comment son cerveau a répondu dans le corps au stress expérimenté. Ceci permet de nous guider vers des solutions conscientes qui aideront à améliorer l’état de santé global tant au niveau psychologique que physique.