La Gazelle - Page 127

visite guidée I guided tour I m ahdia a été fondée en 909 par le premier calife fatimide Ubayd Allah al-Mahdi. La construction de la ville dura cinq ans et devient ainsi la capitale des Fatimides en 921 et le reste jusqu’en 973, date à laquelle Mahdia est remplacée par Le Caire. A la fondation de Mahdia, la grande mosquée est construite en 916, avec quelques particularités : elle est dépourvue de minaret, son entrée majestueuse avec un accès réservé au calife en fait une exception pour l’époque, et devient le précurseur du style architectural fatimide. L’architecture de remparts de la mosquée de Mahdia, comme la mosquée de Kairouan nous rappelle combien les premières décennies de la conquête arabe restent conflictuelles et insécuritaires. Après de nombreuses modifications, la mosquée de 2 ‫زيـارة برفقة دليـل‬ évasion fly away ّ ‫لنحـلــق‬ 3 Mahdia est restituée dans son état d’origine du Xe siècle dans les années 60’s et ce, grâce aux fouilles et reconstitutions archéologiques. Mais bien avant les conquérants arabes, Mahdia fut un comptoir phénicien puis romain. Portant les noms successif de Jemma, Aphrodisium et Cap Africa. Cette ville tournée vers la mer abrite l’un des premiers ports de pêche du pays et des plus importants. Sa position géographique dans le bassin méditerranéen étant très favorable a favorisé son expansion et de nombreuses convoitises. Comme de nombres villes côtières, Mahdia a été le théâtre d’invasions, d’occupations et de combats … Assiégée durant huit mois (944-945) par les kharijites* sous la conduite de leur chef Abu Yazid, la ville résiste victorieusement. En 1057, les Zirides* s’y réfugient face à la menace des Hilaliens.* I * Les kharijites sont les fidèles au kharijisme l’une des doctrines de l’islam sunnite. Cette mouvance est considérée comme l’une des premières factions apparues dans l’Islam. * Les Zirides sont une dynastie de souche berbère sanhajienne originaire du Maghreb central, qui règne sur l’Ifriqiya jusqu’en 1014. 1. La côte de la presqu’île et sa forteresse ottomane. I The coast of the peninsula and its Ottoman fortress. I ‫سواحل شبه الجزيرة والقلعة‬ I ‫العثامنية‬ 2. Le tissage de la soie reste l’artisanat principal de la ville. I Silk weaving remains the main craftwork in the city. I ‫تظل حياكة الحرير الحرفة‬ I ‫اليدوية الرئيسية للمدينة‬ 3. Le célèbre cimetière marin de Mahdia, le plus vaste du pays. I The famous marine cemetery in Mahdia, the largest in the country. I ‫املقربة البحرية الشهرية ملدينة‬ ‫املهدية، أكرب مقربة بحرية‬ I ‫يف تونس‬ 129 I 60 ‫الغـزالــــة‬