La Gazelle - Page 73

escapade à Florence I getaway in Florence I envies wishlist ‫رحلـــة اىل فلـورنـ�س‬ 2 3 Nous poursuivons notre itinéraire vers la piazza della Repubblica. Nous empruntons la Via dei Tornabuoni, route construite par les Romains et qui aujourd’hui abrite les marques les plus luxueuses. Quelques minutes plus tard, nous faisons face à l’Arno que nous longeons jusqu’au Ponte Vecchio, le plus ancien pont de Florence. Initialement en bois, il a été reconstruit en pierre en 1345. A cette époque, le pont était occupé par des bouchers et tanneurs jusqu’à ce que Ferdinand 1er de Médicis les remplace par des bijoutiers et joailliers, encore en place aujourd’hui. Juste au-dessus de ces boutiques de luxe se trouve le Corridor de Vasari grâce auquel les Médicis pouvaient circuler sans escorte entre le Palais Pitti et le Palazzo Vecchio. Le quartier San Spirito Les quartiers de l’autre côté de l’Arno (“Oltrarno”) regorgent de nouveaux trésors architecturaux. Je découvre le Palazzo Pitti qui fut la résidence principale des Médicis. Sa façade réalisée selon le style bugnato donne un aspect austère et puissant au palais. Cédé à l’Etat en 1919, il est devenu le plus grand musée de Florence. Les derniers rayons du soleil faiblissent et notre longue promenade a creusé mon estomac. Mon amie m’entraine vers la Piazza San Spirito, une place au charme différent de ce que Florence m’avait offert jusque-là. Nous entrons dans le restaurant Olio & Convivium établi à l’intérieur du Palazzo Caponi. Etablissement dédié au vin et à la recherche gastronomique, sa carte ne propose que des produits frais finement travaillés. Si vous avez un peu de temps, vous pouvez profiter de la “Bottega dell’Olio” visant à apprendre les qualités gustatives de l’huile et comment combiner parfaitement vos plats avec celles-ci. Une fois rassasiée, nous repartons lentement vers l’hôtel en admirant la ville de nuit. Si les Florentins ne sont pas des couche-tard, le centre ville entièrement piéton est peuplée majoritairement de touristes le soir. 2ème jour Le quartier Santa Croce Le réveil sonne, il est 8h30. Je saute de mon lit pour prendre mon petit déjeuner sur la terrasse du Finisterrae. Ce petit restaurant donne directement sur la Piazza Santa Croce et offre une vue imprenable sur la Basilique qui porte le même nom. Le serveur m’apprend qu’elle a été construite par les Franciscains au cours du XIIIème siècle et qu’à l’intérieur reposent les tombeaux des plus grandes familles florentines, dont les Médicis. La place quant à elle fut le terrain de jeu du “calcio storico fiorentino», sorte de football très populaire pendant la Renaissance. Je finis de siroter mon capuccino avec “cornetto” en tête à tête a fV2