La Gazelle - Page 46

envies wishlist ‫رغبـاتنـــا‬ escapade à Tozeur I getaway in Tozeur I ‫رحلـــة اىل تــــــوزر‬ Tozeur la perle du Djérid Perle du Djérid, comme la nomment fièrement les Tunisiens, Tozeur a été, grâce à ses hôtels et palaces construits dès les années 1970, un lieu privilégié de villégiature de la Jetset internationale. 1 2 1. Palmeraie de Tozeur Palm grove of Tozeur I I I ‫واحــة توزر‬ La Gazelle 59 I 48 g Texte : Raya Ben Guiza - Photos : Khaled Frikha râce à son aéroport international, Tozeur est - pour les passionnés de tourisme oasien et saharien - la porte d’entrée par excellente dans le Sud tunisien. Malgré la révolution et ses conséquences sur le tourisme - la région étant jusqu’à peu placée en zone rouge par les autorités européennes et de nombreux hôtels ont dû fermer par manque de visiteurs - la ville a conservé son identité et aborde l’avenir avec enthousiasme. Dès la sortie de l’aéroport et une fois l’arc de triomphe de la ville franchi, Tozeur s’offre à ses visiteurs avec une authenticité rare. Tout ici exprime la richesse de son passé plus que millénaire et la fierté que ses habitants en retirent. Grâce à une volonté patrimoniale affirmée depuis les années 80, l’identité architecturale a été préservée, les édifices de Tozeur sont en totale harmonie avec l’ocre du sable qui l’entoure. Ses célèbres façades de briques crues composent des motifs géométriques qui enrichissent ses édifices officiels, ses marchés, ses maisons et ses rues à échelle humaine ; Elles affirment sa fidélité à une mémoire ancestrale et un attachement émouvant aux traditions. C’est probablement dans le plus ancien quartier de la ville, celui de Ouled el-Hadef, que l’on peut découvrir les plus beaux et les plus typiques exemples de l’architecture du Djérid. Certaines maisons à décor de briques datent du XIVe siècle. Après un petit détour sous le double porche de la rue de Kairouan, vous tomberez sur l’une des plus anciennes et des plus belles portes de Tunisie, travaillée en bois de palmier elle a résisté au passage du temps. Au cœu r de la Médina, il y a aussi l’école coranique et son imposant minaret, ainsi que la maison du Bey, avec son remarquable moucharabieh - sorte de fenêtre en bois de palme, permettant aux femmes de regarder dehors sans être vues - et célèbre depuis qu’Anthony Minghella y a tourné des scènes du Patient Anglais. A voir aussi, la charmante Zaouia de Sidi bou Aïssa, un marabout marocain, qui accueille le musée des Arts et Traditions populaires. L’association de la sauvegarde de la Médina de Tozeur travaille depuis des années à maintenir la mémoire des lieux et à les valoriser, en espérant que la ville soit classée un jour patrimoine de l’UNESCO. Ce que nous lui souhaitons. A Tozeur, comme dans les autres villes du Djérid, le temps est suspendu. Il suffit de s’installer sur une des nombreuses terrasses qui animent la place Ibn Chabbat, place du marché et entrée du souk, pour profiter de la sérénité qui y règne.