La gazelle 70 PDF-LAGAZELLE - Page 82

I envie hot spot I wishlist hot spot I ‫�ساخنة‬ ‫نقطة‬ ‫رغباتنا‬ I envie hot spot I wishlist hot spot I ‫�ساخنة‬ ‫نقطة‬ ‫رغباتنا‬ 1 2 3 The Dominican, un sanctuaire dans le centre de Bruxelles S Situé derrière le théâtre royal de la Monnaie, The Dominican se révèle comme une parenthèse de luxe et de volupté, en plein cœur de Bruxelles. L’hôtel 4 étoiles prend place dans un couvent dominicain du XVème siècle et en exhale tout le charme, à travers une expérience unique. The Dominican, Brussels’ sanctuary and opera house Le Monnaie, offers a stay in the heart of Brussels that stirs the senses and sparks the imagination. The hotel’s sweeping archways channel the spirit of the Dominican abbey that stood on this site in the 15th Century. Texte : Noémie Zyla Crédit photo : The Dominican i la façade de l’édifice - qui fut également, quatre siècles plus tard, la demeure du peintre Français Jacques Louis David - a été précieusement conservée, son architecture, comme sa décoration d’intérieur, révèlent un élégant mélange de styles contemporains. Couleurs chaudes, meubles stylisés et matériaux nobles garnissent les chambres, salles de conférences, ainsi que le restaurant et le bar. Epousant la structure en cloître originelle, les 150 chambres et 5 suites, dont disposent l’hôtel, enserrent une cour intérieure verdoyante, lieu propice pour un moment de calme et de détente. Véritables traits d’union entre le bouillonnement de la ville et la quiétude du chez-soi, chacune d’entre elles offre une vue sur le théâtre royal de la Monnaie et sur la grande cour intérieure. Assurément, The Dominican se présente comme une retraite idéale pour un séjour paisible en plein cœur de l’effervescence bruxelloise. I 84 The Dominican, tucked behind the famous theatre 1. Façade de l’hôtel I Hotel Facade I ‫الفندق‬ ‫واجهة‬ 2. Porte du bar lounge I Bar lounge door I ‫احلانة‬ ‫باب‬ 3. Entrée de l’hôtel The Dominican I The Dominican Hotel entrance I ‫فندق‬ ‫مدخل‬. ‫الدومينياكن‬ The marriage of old and new is evident in the 150 rooms and suites at The Dominican. Rich fabrics, some of which feature a motif inspired by the monastic order that once resided here, and paintings depicting classical iconography are at home next to clean, modern furniture. Some of the rooms face the hotel’s beautiful abbey courtyard, while the loft rooms have views of the old historical center of Brussels. One of the suites, named after Jacques-Louis David, the painter who lived and worked here, has a split-level grandeur that will take guests back to the elegance of Brussels in the 1800s.  The Dominican is undeniably a wonderful respite from the bustle of Brussles. I 85