Kit STAGE pour la CREATION d'une BANQUE ÉTHIQUE AFRICAINE Kit Stage banque ethique africaine - Page 12

débuts et les conclusions de la phase expérimentale de 2004-2011 au Con- go, nous le recommandent. Les gens étaient à peine sortis de la guerre, et donc les remboursements n’ont été faits qu’à 50% seulement. 2- Ceux qui n’ont pas de possibilité de présenter une garantie, doivent par conséquent, faire partie de nos GIT (Groupes d’Initiatines Territoriales) qui vont dévélopper dans leur sein, des conditions d’auto soutenabilité, assurant le rôle d’avaliseur. * Priorité : Agriculture 12- Promoteur - Malaki ma Kongo Créée en 1991 en Rep. du Congo, l’association culturelle Malaki ma Kongo est née comme continuation et développement du festival Malaki ma Kongo, qui fait la promotion des racines de la culture de l’Afri que noire en général et du cœur de l’Afrique en particulier, dont les manifestations sont annuelles: aujourd’hui il se déroule dans bien trois continents. Bien que inspiré de la culture Kongo, dont il veut assurer la promotion, le festival est ouvert aux autres cultures du monde… Le premier et le dernier spectacle ont toujours lieu dehors, autour d’un grand feu de bois. Malaki est un festival prèt â porter capable de se mouvoir non seulement d’un pays à un autre, mais aussi d’un continent à un autre. En dehors du Congo, Malaki a des antennes au Congo Kinshasa, en Ango- la, au Bénin, en Italie, en France, Espagne, au Ghana, en Guadeloupe, en Haïti en Rep. Dominicaine, à Cuba, au Venezuela, en Equateur, au Brésil, au USA et au Canada. La toile de fond de Malaki ma Kongo est la Renais- sance de la culture d’une Afrique vraie qui s’exprime dans ces termes: - la recherche des origines de l’identité culturelle africaine et de sa diaspora - révéler les différents maux qu’ils minent l’Afrique - réfléchir sur les approches des solutions MALAKI-DEVELOPMENT: la culture au service du Développement. MALAKI-DEVELOPMENT (l’espace de promotion social) est un départ- ement de l’Association Culturelle Malaki ma Kongo qui s’occupe de la recherche d’un mode de développement durable, approprié au Congo en 12