Kanguq - Page 26

Légendes Legends ᐅᓂᒃᑳᑐᐊᑦ ᐅᓂᒃᑳᑐᐊᑦ Un Inuk rencontre un très petit nain wk4 wkZA9ou4 vtyJ6 urJxW7u4 An Inuk meets a tiny dwarf Traduit par Caroline Mailloux à partir de la version en anglais par Lisa Koperqualuk. Textes originaux: Paulusie Sivuaq, Puvirnituq 1973 et Elisiapie Tukalak Uittangaq 2008, École Ikaarvik à Puvirnituq. Xsly yKx2 ᐊᓪᓚb[iq5 S[3igu !(&#. ᐃᓄᒃᑎᑐᑦ ᐊᓪᓚᓯᒪᓂᖏᑦ €3eQx3bsJᕕᓃᑦ wonW gvM4 sw5bz3j5 @))*, wÏ[4 won3[4. English version adapted by Lisa Koperqualuk, based on the original written by Paulusie Sivuaq, Puvirnituq, 1973. Updated Inuktitut written text by Elisiapie Tukaluk Uittangaq 2008, Puvirnituq Ikaarvik School. Un homme se promenait sur la glace; il était à la chasse aux phoques. Deux de ses chiens l’accompagnaient pour l’aider à trouver des trous par où les phoques prennent leur souffle. Ces deux chiens étaient dressés pour ce genre de travail et, même s’ils n’avaient pas besoin de l’être, l’homme les gardait attachés à leurs laisses. Ses chiens savaient exactement quoi faire. phoques. Quand l’Inuk vit l’inugagullik, il a voulu faire preuve d’amitié et donc il fit un effort pour être chaleureux. Pendant qu’il continuait sa recherche, il rencontra un inugagullik : un être bien connu par les Inuit et qui ressemble à un très petit nain. Il était habillé en fourrure de renard et était à la chasse de bébés Même avec toute sa force, l’homme était incapable de se libérer de l’inugagullik. Épuisé et incapable de respirer, l’homme tomba au sol. Ses chiens vinrent alors à la rescousse de leur maitre en lui arrachant l’inugagullik. L’homme était tellement épuisé qu’il ne put rien faire pour le sauver de l’attaque de ses chiens. Les chiens tuèrent l’inugagullik. Par contre, l’inugagullik est un être de nature féroce. Il se tourna vers l’Inuk, lui sauta dessus et tenta de le suffoquer avec son derrière en s’assoyant sur son visage et en pressant sur sa bouche et son nez pour qu’il ne puisse plus respirer. L’homme décida de retracer les pas de l’inugagullik pour voir d’où il venait, pour connaître ses origines. Il suivit ses traces dans la neige jusqu’à ce qu’il se rende à la demeure de l’inugagullik. Il ne pouvait passer par l’entrée car elle était trop étroite pour lui; alors il s’adressa à ses résidents à travers le toît. Il leur dit, tout simplement « Votre homme a été tué par mes chiens car ils sont très méchants ». Il attendit quelques instants et il repartit quelques minutes plus tard, sans aucune réponse. De retour chez lui à la fin de la soirée, il songeait retourner à la demeure des inugagulliit pour les voir. À l’aube, il est reparti pour la demeure des inugagulliit pour voir comment ils se portaient. Par contre, une fois arrivé, il vit qu’ils avaient quitté leur demeure. Ils étaient partis à pied alors il suivi leurs traces pendant quelque temps. En suivant leurs traces, il se rendit 26 compte qu’ils avaient continué à marcher sur la glace, alors il continua à suivre leurs traces. Après quelque temps, il a dut arrêter car la glace était devenue trop mince et pausait un danger à l’homme. Il dut renoncer