Kanguq - Page 12

Coopérative en vedette / ᑯᐊᐸ ᐅᓂᒃᑳᑕᐅᔪᖅ / Co-op Spotlight Puvirnituq S[3ig3us5 Cette histoire commence en 1921, dans la région côtière nord-est de la baie d’Hudson. C’était une époque où les Inuit vivaient en harmonie avec la nature, au rythme des saisons, s’enfonçant dans les terres pendant l’été et revenant plus près de la mer pour l’hiver. Ils survivaient ainsi depuis plusieurs siècles, en exploitant la nature et ses richesses : sa faune et sa flore. Les Inuit de la région de la baie d’Hudson étaient endurcis; ils avaient su traverser la famine et l’arrivée de nouvelles maladies. Les événements qui s’enchaînèrent par la suite les amenèrent néanmoins à affirmer leur autonomie à leur manière. Voici un morceau de leur histoire. Cette année-là, la Compagnie de la Baie d’Hudson ouvrit un comptoir à Kangirsuruaq, dans la baie de Puvirnituq, à plusieurs kilomètres au sud de l’actuel village de Puvirnituq. Il fallut cependant attendre jusqu’en 1952 avant qu’un poste de traite permanent soit établi à Puvirnituq même. Quelques familles s’y trouvaient déjà, mais plusieurs autres vinrent alors s’y installer pour de bon; ces familles venaient du nord (de Qikirtaruaq, autrefois appelé Cape Smith, par exemple) et du sud, de camps familiaux comme Uvilurtuuraarjuk, Kuugaaluk et Tursukattaq, notamment. Puvirnituq devint une plaque tournante pour la Compagnie de la Baie d’Hudson et les Inuit, attirant même les missionnaires. La Compagnie de la Baie d’Hudson et les missionnaires anglicans avaient alors une forte influence et beaucoup de pouvoir sur la population, même avant que les missionna