Kanguq - Hiver / Winter 2014 - Page 16

Nouvelles de la FCNQ / wMŒns2 gnC5nq5 / FCNQ News Luc Bourassa ¬4 SÇn FCNQ Construction wMŒns2 nNpdtc3iz tu1atymJ6 FCNQ Construction celle-ci : FCNQ Construction Inc. C’est au mois de mai 1981 que j’ai débuté mon emploi aux services techniques de la Fédération des coopératives du NouveauQuébec. Marc Pougetout, qui m’avait engagé, fut mon patron jusqu’à sa retraite en 1997. Ce furent des années où j’ai acquis beaucoup d’expérience et où j’ai appris à mieux connaître les Inuits et le mouvement coopératif. À mes débuts, nous construisions seulement les bâtiments des coopératives et nous n’étions que deux aux services techniques, Marc et moi-même. Petit à petit nous avons grossi, et avec le début des projets de construction d’habitation du gouvernement du Québec (SHQ), nous avons commencé à réaliser d’autres projets. De nos jours, nous exécutons toujours les projets des coopératives, mais en plus nous avons aussi comme clients des ministères provinciaux et fédéraux, des corporations foncières, des municipalités, des compagnies minières ainsi que d’autres donneurs d’ouvrage au Nunavik. De nos jours, nous exécutons des projets qui vont de quelques milliers de dollars à 15 ou 20 millions. Le grand défi reste toujours la courte saison dont nous disposons pour terminer tous nos projets. Depuis une dizaine d’années les coopératives se sont dotées de bâtiments plus modernes pour répondre à la demande croissante en biens et services et, que ce soit des magasins ou des hôtels, tous ces projets ont été exécutés par notre division de la construction. En novembre 2007, les services techniques de la Fédération sont devenus une filiale de 16 Encore aujourd’hui, gérer la logistique entourant le transport routier et maritime ainsi que l’hébergement des travailleurs peut faire toute la différence dans la réussite ou non d’un projet. Nous employons chaque année entre 60 et 70 travailleurs, sans compter les employés de nos sous-traitants, durant la période d’activité intense de construction. Au fil des années, nous avons relevé de beaux défis, que ce soit la construction d’une école temporaire de 12000 pieds carrés en plein hiver à Kangiqsualujjuaq, suite à l’avalanche du 1er janvier 1999, ou bien l’aménagement de magasins coopératifs temporaires à Puvirnituq et à Salluit suite à l’incendie de leur magasin. Après toutes ces années passées au sein de la Fédération, le plaisir et la satisfaction de réaliser de beaux projets au Nunavik restent les mêmes. à !(*!-at9 lA, WNhxyMs3ymJz nNpdtc3is2 r=Z©tq8i wMŒnzi fxÑ5 fÑ4 b3Ci. µ6 Sp©j5 Gµv9M4H WNh5tÌE/s5hz, xzJ3çEMsJ/C k3cq8ioµᖓi wkgcsi3uk5 !((&-u. Ì4fNil x3ÇAi WQs3gmEx¬MsJKz WNhx3